Maison Celte

Maison Celte
Kérhinet

BIENVENUE

L'objectif de ce blog est de vous donner un support supplémentaire aux cours et de vous permettre depuis chez vous de travailler, de consulter des pages et des vidéos utilisées en classe.



Bonne navigation!































samedi 28 mai 2011

Fête des mères

Les grecs anciens fêtaient leur déesse Rhea au printemps, pour les romains, la fête des Matraliae (du latin Mater, mère) se situait en juin.

Puis au XVIème siècle les anglais ont instauré un dimanche de fête des mères.

On en est loin aujourd'hui de la fête de la déesse Rhea. On reproche à la fête des mères d'être une occasion purement commerciale alors qu'au départ l'objetif n'avait rien de mercantile… Mais le succès avait cette fois été grand, et national. Le gouvernement d'alors décida d'instituer l'événement en "Journée des mères", qui sera officialisée en 1928.

Cette fête est régie par une loi depuis le 24 mai 1950, suivie deux ans plus tard par la Fête des pères. Elle est fixée au dernier dimanche de mai, sauf si celui si est le dimanche de Pentecôte. Dans ce cas assez exceptionnel, la Fête des mères est reportée au premier dimanche de juin.

jeudi 26 mai 2011

Nantes ce week-end

La géante est donc arrivée avec son chien. Voici un reportage intéressant à propos de royal de luxe et sur les mur "tombé du ciel".




Découvrez Royal de Luxe: le mur tombé du ciel qui annonce le retour des géants sur Culturebox !

Le campesino

Le Campesino, c’est-à-dire le paysan, l'agriculteur... est une adaptation nouvelle du Géant, imaginée à l’occasion de la venue de Royal de Luxe au Mexique.

Il s’agit d’un nouveau personnage à part entière, tant par ses caractéristiques physiques que dans l’âme mexicaine qu’il véhicule.
Il porte une moustache, faite de crin de cheval (comme ses cheveux), un chapeau de paille, des sandales de cuir (de taille 237!), et un poncho fabriqué artisanalement sur les terres mexicaines.

Comme elle l’écrivait dans sa Carte postale reçue à l’Hôtel de Ville, la Petite Géante a bien embarqué sur un Transatlantique à Veracruz, au début du mois de mai.

Il semble que la Petite Géante est bien arrivée en France dans la nuit de ce mercredi 25 au jeudi 26 mai 2011.

Il paraît également que le Géant, endormi dans son container, n’a pas mis le pied à terre, pour poursuivre, en solitaire, son voyage en bateau sur la Loire. Sans doute, la fatigue liée au terrible mal de mer qu’il a vécu au début de sa traversée.

Xolo le compagnon de la Géante

Xolo est une jolie petite bête qui accompagne la Géante.



Découvrez Royal de Luxe: le chien Xolo en un bloc de glace sur Culturebox !

Dès la fin mai, un mur est tombé sur Nantes.
Empruntant le style de l’artiste mexicain Diego Rivera (1886-1957), la peinture murale nantaise tombée du ciel illustre "La véritable Histoire de Nantes, du Moyen-âge à nos jours".



Le Xolo est un chien mexicain, une espèce sans poils appréciée pour son caractère doux, considéré comme un animal sacré par les Aztèques en référence au dieu-chien Xolotl. Il est le chien de la Petite Géante. De la taille d'un cheval, ses actions sont celles d'un vrai chien, comme se gratter à l'aide de la patte, tirer la langue, bouger les oreilles, la queue, etc.



Le Xolo est vif, tonique, musclé, et se déplace avec légèreté. Il aborde une marche à la fois majestueuse et rapide. Mais il n’est pas un chien banal. Il ne tourne pas la tête pour changer de champ de vision comme un chien classique, mais a des yeux amovibles, ce qui lui donne un regard humain. Il est à la fois très obéissant et très mystérieux.
Hauteur au garrot : 1,80m
Hauteur totale : 2,80m (jusqu’au bout des oreilles)

Matériaux : papier mâché et acier.
Longueur avec la queue: 3,50m
Poids : 200 kilos. Avec sa structure porteuse chariot-élévateur,
hauteur : 4,60m, largeur : 3,80m, poids : 7,2 tonnes
Vitesse de marche: environ 4km/h, vitesse de course 6km/h
20 lilliputiens (manipulateurs) au service du Xolo.


La Petite Géante est vêtue d’une nouvelle robe inspirée des robes traditionnelles de la région de Morelos (lieu de naissance de Zapata, père de la Révolution mexicaine) et coiffée de belle nattes à la Frida Kahlo.

L'araignée

Une autre chanson au subjonctif

Voici une chanson très intéressante avec le subjonctif, de Céline Dion, elle aussi Québécoise.
Relevez les différents temps présents dans les paroles, pourquoi ces temps sont-ils mélangés dans le texte.
On écoute alors.



J'ai compris tous les mots, j'ai bien compris, merci
Raisonnable et nouveau, c'est ainsi par ici
Que les choses ont changé, que les fleurs ont fané
Que le temps d'avant, c'était le temps d'avant
Que si tout zappe et lasse, les amours aussi passent

Il faut que tu saches

[Refrain] :
J'irai chercher ton cœur si tu l'emportes ailleurs
Même si dans tes danses d'autres dansent tes heures
J'irai chercher ton âme dans les froids dans les flammes
Je te jetterai des sorts pour que tu m'aimes encore

Fallait pas commencer m'attirer, me toucher
Fallait pas tant donner moi je sais pas jouer
On me dit qu'aujourd'hui, on me dit que les autres font ainsi
Je ne suis pas les autres
Avant que l'on s'attache, avant que l'on se gâche

Je veux que tu saches

[Refrain]

Je trouverai des langages pour chanter tes louanges
Je ferai nos bagages pour d'infinies vendanges
Les formules magiques des marabouts d'Afrique
J'les dirais sans remords pour que tu m'aimes encore

Je m'inventerai reine pour que tu me retiennes
Je me ferai nouvelle pour que le feu reprenne
Je deviendrai ces autres qui te donnent du plaisir
Vos jeux seront les nôtres, si tel est ton désir

Plus brillante plus belle pour une autre étincelle
Je me changerai en or pour que tu m'aimes encore

mercredi 25 mai 2011

Le subjonctif en chanson

Grâce à Lynda Lemay, une chanteuse québécoise, nous allons nous entraîner à la pronunciation du subjonctif et à son utilisation.
Complétez les paroles et dites pourquoi il faut utiliser le subjonctif.





Que tu ______jolie, que tu __________laide
Que tu t'en _________ou qu'ça t'importe
Avant qu'tu m'oublies ou que tu décèdes
Ouvre-moi ta porte
Je voudrais te prendre dans mes bras
Que tu __________putain ou religieuse
Que tu ____________faible ou que tu sois forte
Avant que ton bout d'cimetière se creuse
Ouvre-moi ta porte
Je voudrais te prendre dans mes bras
Que tu te __________lâche et qu'tu t'en veuilles
Ou que ça t'______________ totalement
Avant que tout l'monde à part moi
Ne porte ton deuil
Je voudrais te prendre dans mes bras
Même si tu t'fous de c'que je pense
Même si t'es méchante comme dix
Même si ton monde entier
Ne sait pas que j'existe
Je voudrais te prendre
Je voudrais te prendre
Parce que t'es ma source et mes racines
Parce que t'es ma cigogne et mon chou
Parce que dans ton ventre il y a
Mon pays d'origine
Je voudrais te prendre dans mes bras
Que je _________ton regret le plus tendre
Que je __________ton plus mauvais souvenir
Que je me ________fait donner ou vendre
J'ai jamais cessé d't'appartenir !
Je voudrais te prendre...
Je voudrais te prendre
Je voudrais te prendre dans mes bras
Et me reconnaître dans tes yeux
Je voudrais te dire que j't'en veux pas
Même si y a des soirs où je t'en veux
Que tu te _____________damné les entrailles
Ou que tu m'_________ fait des demi-frères
Si tu te présentes aux retrouvailles
Je veux que tu m'serres
Je veux que tu m'serres dans tes bras !!!

Encore un peu de subjonctif

Je vous donne plus d'informations sur le subjonctif, voici un site intéressant. Et voici un résumé des verbes et des conjonctions qui entraînent le subjonctif. Il y a aussi des exercices d'entraînement.

VOLONTÉ,DÉSIR,SOUHAIT: j’aimerais que, je souhaite que
Exemple.
. Je voudrais qu'il m'écrive
. Elle souhaite qu'on puisse arriver à un accord
. Je désire que tu sois heureuse
. J'aime bien que vous soyez venus me visiter
. J'exige qu'on s'occupe de moi de temps en temps

NÉCESSITÉ, OBLIGATION: il faudra que, il faut que, il faudrait que, il est nécessaire que
Exemple.
. lI faut que tu ailles chez elle tout de suite
. Il fallait qu'ils étudient davantage
. Il faudra que nous trouvions une solution
. Il faudrait que tout le monde choisisse ...
. Il a fallu qu'elle vienne personnellement

ÉMOTION, SENTIMENT, APPRÉCIATION: je regrette que, il est surprenant que, je crains que
Exemple:
Je regrette qu'ils choisissent cette solution
Je suis heureuse qu'il soit avec nous
Il est bizarre qu'il ne soit pas venu
Il est dommage qu'il dise tout ça
Je suis content qu'elle ait trouvé un bon poste.
J'aime mieux que ce soit elle qui le fasse
je regrette qu'ils ne soient pas venus
Nous sommes heureux que vous ayez réussi

POSSIBILITÉ, IMPOSSIBILITÉ, PROBABILITÉ, DOUTE, INCERTITUDE: il est probable que
Exemple:
il est peu probable que/qu' …
je ne suis pas sûr que/qu' …
il est fort probable que/qu' ...
il n'est pas certain que/qu' ...
Il est peu probable qu'ils vendent à ce prix-là
Il est possible qu'ils viennent nous visiter
Je ne suis pas sûr qu'il puisse venir
Il n'est pascertain qu'elles soient arrivés hier.

Après certaines conjonctions il faut utiliser le subjonctif.

MANIÈRE: sans que
Exemple:
. Ils l'ont fait sans que leurs amis se soient méfiés de rien

TEMPS: avant que, jusqu'à ce que, en attendant que
Exemple:
. Je vais insister jusqu'à ce que tu avoues la vérité
. Il faut le faire avant qu'il ne soit trop tard

CONDITION: à condition que, pourvu que, à moins que
Exemple:
. Nous le ferons à condition qu'ils payent
. Nous ne dirons rien à personne pourvu qu'ils partent immédiatement
. Je suis prêt à le faire à condition qu'ils me le demandent

BUT: afin que,pour que
Exemple:
. J'ai beaucoup insisté pour qu'il se rende compte de son erreur
. Nous allons lui proposer un choix afin qu'il décide ce qui lui convient

OPPOSITION / CONCESSION: bien que, quoi que, encore que
Exemple:
. Bien qu'il soit trop tard, je vais l'appeler
. Quoi qu'elle dise, je vais essayer encore une fois

CAUSE: de peur que, de crainte que
Exemple:
. Elles font très attention au budget, de peur qu'on ne refuse leur projet dès le début

HYPOTHÈSE: en admettant que,en supposant que, à supposer que
Exemple:
. Le contrat sera signé demain à supposer qu'ils se mettent enfin d'accord

Examen de EOI

Si vous avez un doute pour l'heure et les salles d'examen connectez-vous au site officiel de l'école et cliquer sur les examens. Pour obtenir des informations sur les inscriptions et les examens de septembre regardez le site général de l'école.

lundi 23 mai 2011

L'énergie en pub

Voici une autre publicité intéressante.

À votre avis quel est le message que la publicité essaie de faire passer?

Que se disent les personnes?

À quoi correspond les différents lieux que l'on voit? Quel est leur rapport avec l'entreprise?

Comment s'appelle-t-elle?

Que fait-elle?

Cela vous semble une bonne publicité? Pourquoi?

Analyse de pub

Voici une autre publicité très intéressante à analyser.



L'écran est partagé en deux, que représente la partie du haut?
Et celle du bas?

Les images sont-elles synchronisée? Pourquoi?

Quels sont les éléments qui partent du haut et qui arrive en bas?

De quelle entreprise s'agit-il?

Quelle est son activité?

Comprenez-vous le slogan: "Pour vous, notre énergie est inépuisable"

Étude d'une publicité

Voici une pub intéressante, regardez et répondez aux questions.



De quel endroit s'agit-il?

Où se trouve cet endroit?

Que représentent ces statues?

Pourquoi il n'y a plus d'arbres sur cette île?

Quelle est le message de la publicité?

Que peut-on faire pour préserver une civilisation?

Quelle image cette entreprise veut-elle donner?

Connaissez-vous cette entreprise? Que vente-t-elle?

samedi 21 mai 2011

Donner des ordres-conseils

On a vu en classe comment donner des ordres et des conseils, avec l'impératif, le subjonctif, mais aussi l'infinif alors on va s'entraîner avec quelques activités.
Tout d'abord comment différencier le participe-passé et l'infinitif.
Comment fait-on l'infinitif des verbes pronominaux?
Faisons des entraînement grâce à une chanson.



Faisons aussi un petit tour par la poésie pour pratiquer l'infinitif. Jacques Prévert.



"Pour faire le portrait d'un oiseau", de J... por silviasegarra



Pour faire le portrait d'un oiseau

Peindre d'abord une cage
avec une porte ouverte
peindre ensuite
quelque chose de joli
quelque chose de simple
quelque chose de beau
quelque chose d'utile
pour l'oiseau
placer ensuite la toile contre un arbre
dans un jardin
dans un bois
ou dans une forêt
se cacher derrière l'arbre
sans rien dire
sans bouger...
Parfois l'oiseau arrive vite
mais il peut aussi bien mettre de longues années
avant de se décider
Ne pas se décourager
attendre
attendre s'il le faut pendant des années
la vitesse ou la lenteur de l'arrivée de l'oiseau
n'ayant aucun rapport
avec la réussite du tableau
Quand l'oiseau arrive
s'il arrive
observer le plus profond silence
attendre que l'oiseau entre dans la cage
et quand il est entré
fermer doucement la porte avec le pinceau
puis
effacer un à un tous les barreaux
en ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l'oiseau
Faire ensuite le portrait de l'arbre
en choisissant la plus belle de ses branches
pour l'oiseau
peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur du vent
la poussière du soleil
et le bruit des bêtes de l'herbe dans la chaleur de l'été
et puis attendre que l'oiseau se décide à chanter
Si l'oiseau ne chante pas
c'est mauvais signe
signe que le tableau est mauvais
mais s'il chante c'est bon signe
signe que vous pouvez signer
Alors vous arrachez tout doucement
une des plumes de l'oiseau
et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau.

Le subjonctif


Nous venons de le voir en cours et c'est la dernière chose que l'on va voir, pour réviser voici un site avec des fiches de conjugaison.
Comparez et apprenez quelssont les verbes irréguliers.
Après la leçon, des exercices, complétez avec la conjugaison des verbes.
Encore un peu de conjugaison.
Faites des petits tests.
Voici encore des phrases à compléter. Encore d'autres. Allez encore un effort.

La commune de Paris

Cette année c'est le 140ème anniversaire de la commune de Paris, c'était en 1871. Le 1er mars 1871, Paris est occupée par l’armée allemande. Le 18 mars la ville se soulève contre le gouvernement dirigé par Adolphe Thiers qui décide de quitter la capitale pour s’établir à Versailles. Le Comité central de la garde nationale parisienne organise alors des élections pour la formation d’une Commune qui s’installe le 28 mars dans l’Hôtel de Ville.
La « Commune », période insurrectionnelle de deux mois, du 18 mars au 28 mai 1871 s'est achevée par une lourde répression nommée la "semaine sanglante" du 21 au 28 mai.
Parmi les gens qui s'engagent dans la luute on retrouve des artistes comme: l'écrivain
Jules Vallès, le peintre Gustave Courbet, et la femme Louise Michelle.
Retrouvez l'histoire de la commune ainsi que des expositions sur ce thème à la mairie de Paris.

Cette vidéo vous parle de l'exposition.



Exposition "La Commune - 1871, Paris capitale... por mairiedeparis

La condition Si+imparfait en chanson

Un grand merci à María qui nous a passé cette chanson dans laquelle vous allez pouvoir vous entraîner avec la condition. Je vous rappelle que c'est:
Si+imparfait -> conditionnel.





Je changerais d'avis

La vie n'est pas un seul garçon
Un seul visage à aimer
La vie n'est pas une seule passion
Pour toujours, allumée

Il faut de tout pour faire un coeur
Et bien peu, pour le défaire
Mais pourtant devant toi, j'ai peur
J'oublie les leçons d'hier

Je changerais d'avis
Ce qu'il faut penser
Au fond je sais, que le l'oublierais

Je changerais de vie
Si tu le voulais
Au fond je sais, que je te suivrais

Je changerais d'amis
Si tu y tenais
Tout mon passé, je le quitterais

Si tu m'aimais aussi
Je sais que je pourrais tout laisser
Et tout recommencer

Je changerais d'avis
Et je me dirais que jusqu'à toi
Je m'étais trompée

Je changerais de vie
Sans me demander où je m'en vais
Si tu m'emmenais

S'il n'y avait qu'une chance
Une sur des milliers pour te garder
Moi je la prendrais

Et tant pis si c'est fou
J'aurais envie de tout avec toi
Si tu pouvais m'aimer.


Voici une autre version de The Divine Comedy

jeudi 19 mai 2011

Présentation du 18 mai

Le mercredi 18 mai des élèves de Fuenlabrada sont venus nous rendre visite et après avoir vu l'exposition nous avons assisté à la présentation de notre voyage au Québec par les élèves qui ont participés au voyage.
Un grand merci à tous d'avoir participé à ce voyage et d'avoir préparé tout ce travail. Tout s'est très bien passé grâce à vous.

Après une petite présentation du voyage, nous avons parlé de l'architecture des différentes villes que nous avons visitées avec une présentation de Vanesa et Mnauel, notamment sur Moshe Safdie.
Puis Tuca nous a présenté le système scolaire au Québec et les Universités.
Ensuite Maribel a parlé de la région de Québec et de la ville de Québec un peu plus précisément.
Juste après Le québec, nous sommes passés par les chutes de Montmorency et María nous les a présentées tout en nous parlant de la production d'énergie grâce à la puissance de l'eau.
Nous sommes partis des chutes et nous nous sommes dirigés vers le lac Saint-Jean et nous sommes allé avec Immaculada ai zoo de Saint-Félicien.
Puis Manuela nous a parlé de la cabane à sucre et de la fabrication du sirop d'érable. Elle a aussi parlé des spécialités régionales.
Alejandra nous a ensuite présenté Mont-Tremblant avec des photos du groupe descendant les pentes de la montagne.
Enfin, Luis nous a présenté la ville d'Ottawa. Ses monuments principaux ainsi que les attractions touristiques les plus connues. Il nous a aussi montré ses photos.
L'après-midi s'est terminé avec l'intervention de Marc Lionel Gagnon de l'amabassade du Canada. Il nous a parlé de l'histoire de la Nouvelle-France.

Montréal et Moshe Safdie


Comme on l'a déjà vu, Montréal a de très beaux édifices, notamment avangardistes avec les maisons en cubes du projet "Habitat 67".
Un article que je vous recommande sur l'habitat 67 et une vidéo de Radio-Canada.
L’architecte Moshe Safdie est né en 1938 à Haïfa, en Israël. Sa famille est venue s’installer au Canada quand il avait quinze ans. Quelques années plus tard, il suit des cours d’architecture à l’Université McGill de Montréal.

C’est dans le cadre de ses études que Moshe Safdie conçoit, à l’âge de 23 ans, un projet d’immeubles résidentiels qui sera retenu en 1964 par le gouvernement fédéral. Il s’agit du fameux ensemble baptisé Habitat ’67, composé de blocs de béton superposés et disposés de façon apparemment aléatoire, le tout étant agrémenté de nombreuses terrasses. Cette réalisation, inspirée par l’architecture de sa ville natale, suscite des réactions pour le moins contrastées mais permet de lancer la carrière du jeune créateur.

Par la suite, M. Safdie sera l’auteur de bâtiments prestigieux, tant dans son pays d’adoption qu’à l’étranger. Au Canada, on lui doit entre autres: le Musée de la Civilisation (1988), situé dans la basse-ville de Québec; le Musée des beaux-arts du Canada, à Ottawa, inauguré lui aussi en 1988; le nouveau pavillon Jean-Noël Desmarais pour le Musée des beaux-arts de Montréal (1991); l’ensemble du Library Square, qui abrite la Bibliothèque Centrale de Vancouver depuis 1995.

mercredi 11 mai 2011

La tourtière ou le pâté de viande















Voici un peu d'histoire:
Les familles du Québec et du Canada ont créé des plats consistants et énergétiques, comme la tourtière, pour passer à travers les longs hivers canadiens. Si ces recettes diffèrent d'une région à l'autre par le nom ou la forme, elles se caractérisent toutes par l'emploi d'une grande quantité de viande et par un temps de cuisson assez long.

En 1977, Cécile Bouchard, auteure d'un ouvrage sur l'art culinaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, livre les secrets de la fameuse tourtière pour le bénéfice de ses invités, et des téléspectateurs…

Comme son nom l'indique, la tourte fut d'abord le gibier à la base de la tourtière du Lac-Saint-Jean. Comme cet oiseau a disparu, des viandes de boucherie ont remplacé sa chair dans la recette.

Pour plusieurs familles du Lac-Saint-Jean, la tourtière constitue le plat principal d'un repas traditionnel du temps des Fêtes. Ce mets appétissant se compose d'au moins deux sortes de viandes et de pommes de terres en cubes. Le tout, complètement recouvert d'une pâte, doit mijoter pendant au moins trois heures.

Plusieurs Montréalais et Montérégiens appellent tourtière, le pâté à la viande qu'ils servent à Noël et au cours de l'hiver. Réalisé avec du porc haché et des oignons enfermés entre deux abaisses de pâte, ce plat se mange aujourd'hui dans la plupart des régions du Québec.

Quant au cipâte ou cipaille, il est préparé avec une ou plusieurs couches de viande ou de poisson, séparées entre elles par une feuille de pâte. Le mot cipaille serait une déformation de « sea-pie » ou s'inspirerait du nom d'un ancien plat montagnais, le « chipaille ».

Retrouvez la recette sur Radio-Canada.

Spécialité québécoise: La soupe de pois


La « soupe aux pois jaunes » est un plat national de la cuisine canadienne française. La version la plus authentique de la soupe aux pois québécoise serait faite avec des pois jaunes entiers, du porc salé et des herbes. Après cuisson, le porc est généralement haché et remis dans la soupe, ou parfois tranché finement et servi séparément.
Autrefois, ce plat était si fréquemment présent sur les tables québécoises que plusieurs canadiens-anglais utilisaient le terme "Pea soup" pour désigner péjorativement les québécois.
Je vous laisse la recette, alors à vous:

Ingrédients

1/2 lb. de pois secs

5 tasses d'eau

1/2 lb. de jambon en cubes

1 oignon haché fin

1/4 de tasses de céleri haché

2 carottes en cube

1 feuille de laurier

1/8 c. à thé de marjolaine

1 pincée de thym

1/2 c. à thé de sel.

poivre

Préparation

Faire tremper les pois la veille dans de l'eau froide. Égoutter.
Dans une grande marmite, mettre les 5 tasses d'eau et cuire les poix une heure ou jusqu 'à ce qu'ils soit tendres.
Ajouter tous les ingrédients et cuire 1 heures. Donne environ 6 portions.

Le sirop d'érable



Nous voici donc chez Dany où nous avons appris comment on fait le sirop d'érable.
C'est un goût fantastique, proche du miel et en même temps tellement différent.
La légende dit qu'une indienne un jour est allé récolter des fruits dans la forêt, elle a trouvé une flèche d'un chasseur qui était restée dans un arbre, elle l'a rapporté dans son village. Elle avait mis la flèche dans son panier, en goûtant ses fruits elle s'est rendue compte qu'ils étaient sucrés. Elle en a déduit que c'était la sève de l'arbre.
La récolte ne peut se faire que lorsqu'il fait froid car ce sucre est une protection de l'érable contre le froid. Il faut le faire bouillir pour en faire sortir le sucre. Avec 40 litres de sève on produit 1 litre de sirop d'érable. C'est ce qui explique son prix.
On peut faire beaucoup de recette avec ce sirop, les queues de castor mais aussi des tarlettes, etc.
Nous voici tous à table ne train de déguster les spécialités locales.

Autre spécialité: La queue de castor

Présent dans le vieux Montréal mais aussi à Ottawa, la queue de Castor est une spécialité que l'on retrouve dans tout le Québec, lors de fète par exemple. La pâte faite de blé entier ressemble à celle d'une gaufre, mais la Queue de castor est de forme oblongue et n'a pas de trous. Elle est frite dans de l'huile de canola. Elle peut être recouverte d'un coulis de chocolat (souvent du Nutella), d'un enrobage au sucre et à la cannelle, de beurre à l'ail et de fromage râpe, ou encore plus typique de sirop d'érable.

Voici la recette:

Ingrédients: Pour 4 queues de castor

- 200Gr de farine

- 80Ml de lait tiède

- 50Gr de sucre

- 20Gr de beurre fondu

- 1 oeuf

- 1 1/2 Càc. de levure de boulanger déshydratée (Francine ici)

- 1 Càc. de jus de citron

- 1 pincée de sel

- Cannelle

- Bain d'huile pour la cuisson

Préparation:

• Dans un saladier ou le bol de votre robot, verser le beurre fondu, le sucre, la cannelle et le sel.

• Mélanger le tout.

• Délayer la levure dans le lait tiède.

• L'ajouter dans le saladier et mélanger à nouveau.

• Incorporer l'oeuf et le jus de citron.

• Une fois la pâte bien homogène, couvrir le saladier d'un torchon humide et laisser lever dans un endroit tiède pendant 1 heure 30.

• Diviser ensuite la pâte en 4 boules.

• Les étaler sur un plan de travail fariné en une sorte "d'ovale rectangulaire" de 10cm de large sur 20cm de long environ.

• Faire chauffer l'huile et y plonger les queues de castor une par une.

• Faire frire environ 30 secondes de chaque côté.

• Égoutter sur du papier absorbant et servir avec du sirop d'érable, du sucre de la cannelle et du jus du citron ou du Nutella.

• Régalez-vous!

Les spécialités: le fudge

Voici une spécialité tout droit venu de Québec: Le fudge. Un mélange de chocolat et de caramel.

Voici la recette:

500 g de sucre en poudre

50 g de beurre non salé

170 g de lait concentré non sucré

120 g de crème fraîche liquide

1 pincée de sel

1/2 gousse de vanille

80 g de chocolat noir haché

50 g de noisettes torréfiées (ou amandes, ou pistaches ...)



Huiler un moule carré de 18 cm de côté ou utiliser un moule en silicone, c'est vraiment l'idéal.

Dans une casserole à fond épais, mettre le sucre avec la crème fraîche et le lait concentré. Porter à ébullition, vous devez atteindre 115°C. Cela va prendre 10 à 20 minutes, mélangez sans cesse avec une cuillère en bois où une maryse haute température.

Dès que l'on atteint les 115°, ôter du feu puis incorporer le beurre avec la pulpe de la vanille, mélanger bien. Attendre 5 minutes en mélangeant de temps en temps afin que la préparation réfroidisse et prenne consistance.

Ajouter alors les noisettes et le chocolat haché en une seule fois, mélanger rapidement et déposer dans le moule. Lisser rapidement et laisser refroidir 2 heures.

mardi 10 mai 2011

Samedi 23 avril

Nous avons passé la matinée à Ottawa, certains en ont profité pour aller au musée d'art et d'autres ont fait des courses.
La veille on en a profité pour dîner tous ensemble avec Lola notre guide.

Vendredi 22 avril

Après avoir quitté Mont-Tremblant nous sommes arrivés à Ottawa, la capitale du Canada.
Tout d'bord voici quelques données.

Entre les majestueuses rivières des Outaouais, Rideau et Gatineau, Ottawa compte parmi l’une des plus belles capitales des pays du G8. Centre international du commerce et de la technologie et destination de choix autant pour les touristes que pour les congressistes, Ottawa se distingue par son riche patrimoine culturel et historique, mis en valeur par ses nombreuses institutions, ses parcs, ses voies navigables et son architecture ancienne. Un grand nombre d’ambassades ainsi que des universités et d’autres établissements de formation réputés s’y sont établis. Tous apprécient l’hospitalité de cette ville ouverte aux cultures du monde où le service se fait en anglais, en français et dans quantité d’autres langues. Ceux y ont élu domicile bénéficient d’une qualité de vie enviable, reconnue de par le monde.
Avec plus de 1,2 million d’habitants, la région d’Ottawa est la quatrième en importance au pays.



Nous avons tout d'abord fait une visite panoramique puis nous avons découvert le Musée canadien des civilisations.


La Grande Galerie est la pièce architecturale maîtresse du Musée canadien des civilisations. Ornée d'une gigantesque paroi de verre mesurant 112 mètres sur 15 mètres, elle offre une vue splendide de la rivière des Outaouais et des édifices du Parlement canadien. L'exposition permanente de la Grande Galerie est consacrée au riche patrimoine culturel et à l'art monumental des Amérindiens de la côte pacifique du Canada. Six maisons et des mâts totémiques de taille majestueuse recréent l'atmosphère d'un village amérindien en bordure des forêts du Pacifique.
La Grande Galerie a été aménagée en collaboration avec des aînés et des artisans autochtones. L'architecture des maisons reflète la culture traditionelle alors que des éléments de culture contemporaine se trouvent à l'intérieur des maisons. Dans certaines maisons, pour lesquelles les expositions sont en cours d'élaboration, on peut examiner des objets de la collection du Musée qui sont exposés à court terme. Le Musée canadien des civilisations abrite la plus vaste et la plus distinguée des collections de mats totémiques du monde dont bon nombre sont exposés dans la Grande Galerie.


Le marché By.

Fondé par le Lieutenant-colonel John By en 1826, le marché By est l’un des plus anciens et des plus grands marchés publics au Canada; les fermiers et les artisans de la région de la capitale y viennent vendre leurs marchandises.
«Le marché», comme l’appellent les gens du coin, est un des quartiers de choix de magasinage non seulement pour des produits maraîchers frais, mais également pour la mode, la décoration et des produits spécialisés.
De cafés extérieurs à de grands restaurants et une vie nocturne, le marché offre de tout pour tous les goûts.
Le marché est un endroit de prédilection pour observer la vie humaine. Lors de belles journées, asseyez-vous à un café extérieur et voyez le monde bouger autour de vous.
Le marché est le lieu de plusieurs événements populaires annuels, dont Le goût du marché By, le Concours de ragoûts du Bal de neige, le Mardi gras du marché By et bien plus.
Le parlement

La Colline du Parlement est non seulement le siège du système parlementaire canadien, mais aussi le foyer de l’expression de la démocratie au Canada et l’endroit où se déroulent les célébrations nationales. En 1976, les édifices du Parlement de même que les terrains publics qui les entourent étaient désignés lieux historiques nationaux.
La beauté de la Bibliothèque du Parlement évoque une ère révolue, le souvenir d'une époque et de personnages depuis longtemps disparus.

Perchée au sommet du spectaculaire escarpement qui surplombe la rivière des Outaouais, la Bibliothèque a suscité l'admiration de millions de visiteurs depuis son ouverture, en 1876.

La Tour de la Paix, ainsi nommée en hommage aux milliers de Canadiennes et de Canadiens qui ont sacrifié leur vie pour leur pays durant la Première Guerre mondiale, se dresse à l'avant de l'édifice du Centre.
La Tour de la Paix est bien différente de la structure qu'elle a remplacée. Tandis que l'ancienne Tour Victoria faisait partie intégrante du premier édifice, la Tour de la Paix est un campanile, c'est-à-dire un clocher autoportant.
Ses murs sont construits en grès de Nepean. Ils s'élèvent à une hauteur de 92.2 m depuis la base jusqu'au mât de bronze. Le toit est en béton armé recouvert de cuivre. La Tour comprend une aire d'observation, une horloge à quatre faces de 4,8 m de diamètre, un carillon et la Chapelle du Souvenir, dédiée aux Canadiennes et aux Canadiens morts à la guerre.
Le musée des beaux-arts.
À quelques pas de la Colline parlementaire au centre-ville d’Ottawa, le Musée des beaux-arts du Canada est la vitrine du pays en matière d’arts visuels et un site architectural spectaculaire.
Enfin, on a aussi pu voir le château Laurier avec les écluses qui permettaient aux bâteaux d'aller jusqu'au fleuve.

Jeudi 21 avril



Nous sommes passés par un village très typique, Saint-sauveur où nous avons pu goûter des spécialités locales. Nous y svons vu aussi les constructions typiques de la région.
Ensuite nous sommes arrivés au village de Mont-Tremblant.

La région de Mont-Tremblant, ce n’est pas qu’une montagne, c’est aussi et surtout tout ce qui gravite autour de celle-ci. La grande région de Mont-Tremblant comporte en fait 2 montagnes et 3 villages ayant chacun leur attrait particulier. Divisée en 5 secteurs, la carte présente le centre de villégiature Station Mont-Tremblant, le Village Mont-Tremblant, le Centre-Ville de Mont-Tremblant (anciennement St-Jovite), le Parc National du Mont Tremblant ainsi que la périphérie.
Le parc national du Mont-Tremblant est le plus vaste parc du réseau et le premier parc national à avoir été créé au Québec. Il y a une variété d'activités et de découvertes qui peuvent se faire surtout en hiver mais aussi en été comme du canot, marcher à pied, à skis ou à raquettes.
Mais finalement nous avons découvert ces pistes grâce à la descente. On en a bien profité.

Mercredi 20 avril

Nous sommes partis de bonne heure pour aller au zoo Saint-Phélicien. Sur le chemin nous avons beaucoup apprécié les paysages avec le lac gelé et les forêts enneigées.
Nous avons pu voir un zoo où il y a plus de 1000 espèces d'animaux et qui représentent la faune du Canada. Ces animaux étaient en liberté et nous avons même assisté au déjeuner des ours polaires. Ceux que nous avons vu n'étaient que des oursons, nous n'avons pas osé penser comment étaient les parents, vu la taille de ces petits. Incroyable.
Attention cet ours semble si gentil mais il est carnivore et nous dévorerait sans complexe.
Après le zoo nous avons découvert la fabrication du sirop d'érable dans la cabane à sucre de Dany.
Nous avons aussi pu profiter du folchlore local et nous avons goûté les bonbons à la neige.

Mardi 19 avril



Nous avons commencé par la visite de la Basilique Sainte-Anne de Beaupré, tout commence en 1658, quand Louis Guimont, atteint d'une grave maladie des reins, vient donner un petit coup de main pour la construction de la première chapelle; il est guéri instantanément. Ce sera le premier d'une série interminable de guérisons.
C'est pour remplacer la première Basilique, détruite par le feu le 29 mars 1922, que cette église fut construite.
Deux architectes, soit M. Maxime Roisin de Paris, et M. Louis N. Audet, de Sherbrooke, ont oeuvré pendant des années pour donner corps à cet édifice. La construction commence le 6 juillet 1923.

Toute la voûte de la Basilique est recouverte de mosaïques consacrées à sainte Anne. Sa vie nous est racontée dans la voûte de la grande nef et des deux bras de la croix, ses vertus, à la croisée des transepts et de la grande nef, et sa glorification, dans l'abside.
Puis nous avons visité un petit village d'artistes, la Baie Saint-Paul. C'est un village crée il y a plus de 350 ans.
Ensuite nous avons traversé un Fjord pour arriver au village de Tadoussac.
Il faisait plutôt froid comme vous pouvez le voir.
Nous sommes donc arrivés dans ce petit village.
Situé au confluent de la rivière Saguenay et du Saint-Laurent, Tadoussac est réputé pour les touristes aimant observer les baleines. Les lieux abritèrent le premier comptoir à fourrures de la vallée du Saint-Laurent, au XVIe siècle. Aujourd'hui, Tadoussac est un coquet village situé au bord d'une jolie baie. De jolies maisons en bois, la vieille chapelle et le poste de traite rappellent le caractère historique de la ville. La page est si belle qu’on a l’impression d’être au bord de la mer.

Lundi 18 avril

Après avoir quitté Montréal nous sommes allés à la ville de Québec.
Nous avons tout d'abord visité les chutes de Montmorency,elles sont exceptionelles car la puissante chute est haute de 83 m, avec 30 m de plus que les chutes du Niagara.
En tombant l'eau forme un nuage de bruine qui en hiver se congèle et forme une colline de neige.
Puis nous avons fait une visite panoramique de la ville de Québec grâce à Fernand notre guide.
Ainsi on peut dire que trois siècles de conquête coloniale, un régime français, anglais, puis enfin québécois sont à l'origine de l'aspect architectural peu traditionnel de la ville de Québec.
La juxtaposition de constructions de style français, anglais, nord-américain, moderne et séculaire dans un même paysage urbain, confère à la ville un caractère anachronique fort intéressant, ou pour le moins inattendu.

Tout d'abord capitale de la Nouvelle-France sous le régime français (1608-1759), puis ville-forteresse de la colonie anglaise et capitale du Bas-Canada sous le régime anglais (1763- 1867), Québec devient capitale provinciale lors de la Confédération canadienne en 1867 (création du Canada en provinces fédérées.)
Voici la maison la plus ancienne de la ville de Québec.
Nous avons aussi très étonné et nous avons admiré le château de Frontenac.

En 1890, la compagnie du Chemin de Fer Canadien Pacifique décide d’implanter un réseau d’hôtels prestigieux à travers tout le Canada. William Van Horne, président de cette société, propose alors à ses associés montréalais « de construire l’hôtel dont on parlera le plus dans le monde ». Cet établissement voit le jour à Québec, on le nomme « Château Frontenac ». Ce prestigieux hôtel devient très vite le symbole de Québec.
C’est l’architecte Bruce Price (1845-1903), célèbre pour ses gratte-ciels new-yorkais, qui établit les plans du château Frontenac. Price lance par la même occasion le modèle du style architectural canadien, appelé « style château ». Il s’agit d’un croisement entre les châteaux de la Loire et les manoirs écossais. La gare Viger de Montréal, entre autres, est construite dans ce style.
Le château Frontenac est bâti par étapes. À l’aile initiale de Price inaugurée le 17 décembre 1893, donnant sur la terrasse Dufferin, d’autres sections sont ajoutées, dont la plus importante, la tour centrale édifiée en 1923. À l’intérieur, l’allée centrale est décorée dans le goût des hôtels particuliers parisiens du XVIIIème siècle
Au fil des ans, le château Frontenac est le théâtre de nombreux événements prestigieux, parmi lesquels la Conférence de Québec d’août 1943, lors de laquelle Roosevelt, Churchill et le canadien Mackenzie King définissent la configuration de l’Europe d’après-guerre.
À ne pas manquer non plus, le quartier du petit Champlain situé à côté du vieux port.
Voici une petite visite guidée.