Maison Celte

Maison Celte
Kérhinet

BIENVENUE

L'objectif de ce blog est de vous donner un support supplémentaire aux cours et de vous permettre depuis chez vous de travailler, de consulter des pages et des vidéos utilisées en classe.



Bonne navigation!































jeudi 25 avril 2013

Le mariage pour tous adopté

Le projet de loi Taubira, qui ouvre le mariage et l'adoption aux couples de même sexe, a été définitivement adopté mardi 23 avril à l'Assemblée nationale.

Le texte a été voté "conforme", c'est-à-dire sans modification par rapport à la version votée par le Sénat la semaine dernière.
C'est donc la fin d'un marathon législatif qui dure depuis le mois de janvier. La France est le quatorzième pays à ouvrir le mariage aux couples homosexuels, le neuvième en Europe.

Le texte a recueilli 331 voix pour et 225 voix contre. Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale, a annoncé le résultat à la tribune : "Après 136 heures et 56 minutes, l'Assemblée a adopté le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe."



Peu avant le vote du texte, un incident venu des tribunes des visiteurs a perturbé la séance. Un individu a tenté de déployer une banderole avant d'être intercepté par le service de sécurité. Claude Bartolone a demandé vivement qu'on sorte "les ennemis de la démocratie". Tous les députés, gauche et droite confondues, ont salué le retour au calme en applaudissant.


Incident à l'Assemblée nationale por lemondefr

Une fois le vote entériné, la droite a quitté l'Hémicycle, alors que Christiane Taubiraprenait la parole. La garde des sceaux, qui a défendu le texte lors des débats, était visiblement très émue. Elle a lancé un message aux adolescents homosexuels, leur demandant de ne pas écouter les messages homophobes : "Si vous êtes pris de désespérance, balayez tout cela, (...) vous n'avez rien à vous reprocher."Habituée des citations lyriques, Mme Taubira a cette fois emprunté les mots de Nietzsche pour conclure son discours : "Les vérités tues – celles que l'on tait – deviennent vénéneuses."


mercredi 24 avril 2013

Les remèdes anti-crise

A Lille, une association a décidé de glaner à la place des personnes en difficultés. C’est une véritable chaîne de solidarité avec les commerçants et les acheteurs qui se met en place, afin de proposer des légumes, des fruits et du pain à ceux qui sont exclus des aides sociales.



Un autre remède anti-crise, la réparation d'électroménager, au lieu de les jetter
 


Enfin, un autre modèle de solidarité:
Chaque année, les balles des écoles de tennis sont récoltées et recyclées pour réaliser des sols sportifs pour les enfants handicapés. Reportage à Amiens.


Un enfant sur cinq vit en dessous du seuil de pauvreté selon une étude de l'INSEE publiée mercredi. Cela signifie que sa famille vit avec moins de 964 euros par mois.
Le taux de pauvreté augmente quasiment de 20 % chez les enfants. Plus la famille est grande et plus le risque d'être pauvre augmente. Une autre tranche d'âge est particulièrement concernée par cette précarité, il s'agit des femmes de plus de 75 ans.
Près de 16 % d'entre elles vivent en dessous du seuil de pauvreté. L'une des explications quant à la précarité de ces femmes, c'est leur faible retraite.
Elles n'ont pas de carrière complète et la pension qu'elles reçoivent après le décès de leur mari est bien trop faible.
Les chiffres de cette étude sont ceux de 2010 avant la crise économique actuelle. Il y a donc fort à parier que les chiffres actuels sont encore plus inquiétants.



lundi 22 avril 2013

Journée mondiale de la terre


Aujourd'hui, lundi 22 avril, c'est la Journée Mondiale de la Terre, un événement célébré chaque année depuis 1970. Le but : sensibiliser à la question de l'environnement et plus précisément du changement climatique. Pour cela, toute la journée, diverses activités et conférences sont proposées dans plus de 190 pays auxquelles on estime que plus d'1 milliard de personnes participent. Mais est-ce bien utile, au fond ?


Nous sommes naturellement résistants au changement. Parce que changer c'est se heurter à la peur de l'inconnu (c'est le fameux : "je sais ce que je perds, pas ce que je gagne"), parce que vivre en pilotage automatique est bien plus confortable que de se remettre en question. Et puis parce que, dans ce cas précis de l'écologie, on peine à croire que changer à l'échelle individuelle puisse modifier le cours du monde, tout simplement. Le sentiment d'impuissance freine spontanément l'action.




Pour en savoir plus on regarde. 

http://www.franceinfo.fr/consommation/modes-de-vie/modes-de-vie-aod-961555-2013-04-22

jeudi 18 avril 2013

Vous connaissez le Roquefort?

Il fait partie de notre patrimoine : le fromage de Roquefort, produit dans l'Aveyron. Plusieurs marques sont installées, mais la plus importante, la plus ancienne, fête ses 150 ans. Des visites sont organisées dans les magnifiques caves.



Découvrez un site qui vous explique tout.

Retrouvez la gastronomie française, c'est ici.

Vit-on plus longtemps en mangeant du Roquefort?

Faisons quelques recettes de cuisine.


Le Roquefort

 C'est un fromage à pâte persillée élaboré à base de lait cru de brebis. C'est un fromage de couleur crème et ivoire, persillé de moisissures, qui est friable à crémeux.

 Il a obtenu son AO en 1925 (première Appellation d'origine de la France) et il bénéficie d'une AOC depuis 1979 et d'une AOP depuis 1996.
Il est connu dans le monde entier comme l'un des symboles phares de la gastronomie française. Il est produit dans la région des Causses et les vallées de l'Aveyron. Sa zone de collecte de lait est limitée aux fermes situées sur un territoire d'un rayon de 100 km environ autour du bourg de Roquefort-sur-Soulzon à proximité de la ville de Saint-Affrique dans l'Aveyron.
Ce terroir comprend tout ou partie des départements de la Lozère, de l'Aveyron, du Tarn, de l'Aude, de l'Hérault et du Gard. Il est devenu l'emblème de la résistance des producteurs de fromages au lait cru contre les demandes réitérées de la généralisation de la pasteurisation du lait. Il se consomme idéalement entre avril et octobre, après un affinage de 3 à 5 mois.




Voici une publicité sur le Roquefort.

Chômage et les emplois qui n'intéressent pas

De plus en plus de chômeurs, mais aussi beaucoup d'entreprises qui n'arrivent pas à recruter : le Medef vient de présenter un baromètre des emplois qui ne trouvent pas preneur. Plus de 112 088 postes n'ont pas été pourvus rien qu'au troisième trimestre 2012, selon ce nouveau baromètre "Tendance emploi compétence". Et 4% des entreprises auraient renoncer à recruter.





Selon le premier baromètre Travail Emploi Compétence (TEC) établi par le Medef, 4% des entreprises qui voulaient recruter y ont renoncé. Et 7% des entreprises sondées (sur 24.000 qui ont répondu) avouent avoir rencontré des difficultés à embaucher.
Pour Benoit Roger-Vasselin, président de la commission du travail, emploi et formation au Medef, il y a un problème de compétences et de formation, mais aussi parfois, de savoir-être : ponctualité, régularité dans le travail, comportements vis-à-vis du client.

 Au palmarès de ces emplois qui ne trouvent pas de candidats : cuisiniers, caissiers, vendeurs, conducteurs. A l'inverse, très peu d'offres pour les métiers suivants : cadres de la banque de la banque et de l'assurance, techniciens de l'informatique et employés de comptabilité.

Mais quels métiers recrutent?
On regarde l'article, ici.


Une enquête récente de Pôle emploi pointe les besoins en main d'oeuvre dans différents secteurs. Parmi ceux qui recrutent, on trouve les métiers des services aux particuliers mais aussi les serveurs de café, les employés de l'hôtellerie ou encore les cuisiniers. Cette enquête souligne notamment la pénurie de cuisiniers. Des dizaines de milliers de postes sont disponibles dans toute la France. Mais les candidats sont difficiles à recruter.


jeudi 11 avril 2013

On mange à la cantine?


Ils sont six millions à déjeuner régulièrement à la cantine scolaire et depuis 2011, les repas que servent les gestionnaires de cantine doivent se conformer à un arrêté qui leur demande de respecter des normes garantissant l'équilibre nutritionnel. Mais d'après "Que Choisir" ces normes risquent d'être purement et simplement mises au panier.

 

Des repas sont très clairement détaillés dans la réglementation actuelle.
Que Choisir a publié, en mars, une enquête, dans laquelle ils ont analysé 12.000 menus sur plus de 600 communes, pendant 20 jours. Résultat : plusieurs villes se font épingler.

Dans les écoles primaires publiques il a été constaté une très nette amélioration de l'équilibre nutritionnelle. 

Dans le secondaire public l'équilibre est moins bien respecté. Que Choisir recommande donc de mettre en place des choix dirigés, c'est-à-dire des choix avec une même qualité nutritionnelle.

 Dans le privé, la qualité nutritionnelle est souvent mauvaise et cela s'explique par un problème de choix et d'économies faites sur les plats.


mercredi 10 avril 2013

L'évasion fiscale

En plein débat sur l'évasion fiscale, le patron de Médiapart affirme que si "cette richesse nationale envoyée à l'écart du pays était récupérée", cela permettrait de réduire la dette. Edwy Plenel ajoute que "ça se compte en dizaines, en centaines de millions d'euros chaque année". Vrai ou faux ? Réponse ici.





L'évasion fiscale n'est pas réservée à la France, pays où la pression de l'impôt est forte.
Tous les pays de l'Union européenne sont touchés avec un manque à gagner estimé au total à la somme colossale de 1.000 milliards chaque année, d'après la Commission européenne.
En Allemagne, l'évasion fiscale est au moins trois fois plus élevée qu'en France.

Enfin, sur le plan mondial, le FMI évalue l'évasion fiscale à 5.500 milliards d'euros.

mardi 9 avril 2013

D'autres films à l'affiche

Voici un film basé sur un roman de Diderot.



XVIIIe siècle. Suzanne, 16 ans, est contrainte par sa famille à rentrer dans les ordres, alors qu’elle aspire à vivre dans « le monde ». Au couvent, elle est confrontée à l’arbitraire de la hiérarchie ecclésiastique : mères supérieures tour à tour bienveillantes, cruelles ou un peu trop aimantes… La passion et la force qui l’animent lui permettent de résister à la barbarie du couvent, poursuivant son unique but : lutter par tous les moyens pour retrouver sa liberté.



Un film plein d'espoir en temps de crise.


Nathalie, Christophe et Joëlle sont en pleine crise existentielle. Ils vont se retrouver réunis autour de Selma, 95 printemps et gravement malade, pour passer des vacances d’été mémorables au bord de la Moselle où ils comprendront que celle qu’ils pensaient aider à mourir, va les aider à vivre.



Camille Claudel le film:


Hiver 1915. Internée par sa famille dans un asile du sud de la France – là où elle ne sculptera plus – chronique de la vie recluse de Camille Claudel, dans l’attente d’une visite de son frère, Paul Claudel.       

Films à l'affiche

Voici un film sur une histoire réelle.


Au début des années 80, abandonnant une carrière d’avocat prometteuse, Pierre Durand se consacre corps et âme à sa passion, le saut d’obstacle. Soutenu par son père, il mise tout sur un jeune cheval auquel personne ne croit vraiment : Jappeloup. Trop petit, trop caractériel, trop imprévisible, il a de nombreux défauts mais une détente et des aptitudes remarquables. De compétition en compétition, le duo progresse et s’impose dans le monde de l’équitation. Mais les JO de Los Angeles sont un terrible échec et Pierre prend alors conscience de ses faiblesses. Avec l’aide de Nadia, sa femme, et de Raphaëlle, la groom du cheval, Pierre va regagner la confiance de Jappeloup et construire une relation qui va les mener aux JO de Séoul en 1988.



En voici un autre: Au bout du conte.


Il était une fois une jeune fille qui croyait au grand amour, aux signes, et au destin ; une femme qui rêvait d’être comédienne et désespérait d’y arriver un jour ; un jeune homme qui croyait en son talent de compositeur mais ne croyait pas beaucoup en lui.
Il était une fois une petite fille qui croyait en Dieu.
Il était une fois un homme qui ne croyait en rien jusqu’au jour où une voyante lui donna la date de sa mort et que, à son corps défendant, il se mit à y croire.




Un film qui suit l'actualité et un fait qui est vraiment arrivé: 11.6


Toni Musulin est convoyeur de fonds depuis dix ans. Le 5 novembre 2009, à 10 heures du matin, il appuie doucement sur l’accélérateur de son fourgon blindé. À l’arrière de son véhicule, 11,6 millions d’euros…



Un peu d'humour avec: Une chanson pour ma mère.


Quelque part dans les Ardennes, aujourd’hui…
C’est parce qu’ils adorent leur maman qui est en train de disparaitre, que les membres de cette famille décomposée décident de lui offrir le plus incroyable des cadeaux d'adieu: Dave, le chanteur, son idole, en personne !
Mais ce projet délirant est peut-être un peu trop ambitieux pour ces frères et soeurs qui croulent sous les non-dits et le silence depuis si longtemps.
Leur amour pour leur mère et la force des liens familiaux retrouvée va leur donner le courage et la folie nécessaire pour atteindre leur but. Au grand désespoir de Dave, leur victime d’un soir…



lundi 8 avril 2013

Le film: Amours et turbulences

Voici un film qui va bientôt sortir.


Regardons l'histoire:
Alors qu'un avion la ramène de New-York à Paris où elle s'apprête à se marier, la belle Julie se retrouve assise à côté d'Antoine, un séduisant débauché qu'elle a aimé 3 ans plus tôt. Elle va tout faire pour l’éviter alors qu'il compte sur ces 7 h de vol pour la reconquérir! L'occasion pour nous de voyager dans le passé et de revivre leur rencontre, leur amour, leur rupture, autant de scènes rocambolesques, romantiques et corrosives qui vont faire de ce voyage le plus bouleversant de leur vie.



Voici un article sur Franceinfo:


samedi 6 avril 2013

Les 70 ans du Petit Prince

Le livre culte d'Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince, célèbre cette année ses 70 ans. Publié le 6 avril 1943 aux États-Unis, il est devenu l'un des livres les plus vendus au monde.

Voici le site de son anniversaire.

En voici un autre avec son actualité.

Antoine de Saint-Exupéry, auteur et aviateur français, a écrit Le Petit Prince alors qu'il était en exil aux États-Unis, après l'armistice du 22 juin 1940.
Selon une version des faits, le cinéaste René Clair, qui rendait visite à l'auteur, lui aurait offert une boîte d'aquarelles, ce qui aurait permis à Saint-Exupéry de commencer à illustrer ce conte qu'il avait toujours voulu écrire.

Selon une autre version, l'éditeur américain Eugene Reynal, voyant le dessin d'un jeune garçon chez l'auteur, lui aurait posé d'écrire un conte. Toujours est-il que Saint-Exupéry s'est mis à l'écriture et à l'illustration de son livre dans un manoir de Long Island, où il habitait avec sa femme.
Le livre a été publié en 1943, en français et en anglais, au moment où Saint-Exupéry est parti en Afrique du Nord rejoindre les Forces françaises libres. Il est mort l'année suivante aux commandes de son avion. La personnalité du personnage du Petit Prince pourrait avoir été inspirée par l'homme politique français Pierre Sudreau et par le fils de Charles de Koninck, un ami de Saint-Exupéry originaire de Québec. Le personnage du narrateur semble inspiré de l'auteur lui-même, tous deux étant des aviateurs ayant dû se poser en catastrophe dans le désert du Sahara. Sous l'apparence d'un conte pour enfants, Le Petit Prince est un conte philosophique qui a marqué la littérature, invitant le lecteur à ne pas oublier l'enfant en lui.

Le Petit Prince et ses produits dérivés
A 70 ans, le Petit Prince tombé de sa planète et perdu dans le désert de Saint-Exupéry ne risque pas de souffrir de solitude : on lit ses aventures dans les messes de mariage, les enfants l'étudient à l'école, des jeux le mettent en scène, même Joan Sfar s'en est emparé pour le mettre en cases, les comics l'ont croqué, un dessin animé fait de lui un sauveur de la planète, il a sa page Facebook, sa boutique, son appli Ipad.


vendredi 5 avril 2013

Le poisson d'avril: Les origines expliquées

Voici une explication de Franceinfo:



L'explication de cette coutume remonte au règne de Charles IX. Pas Balladur, Premier ministre, mais les poissons.
Jusqu'au XVIème siècle, les Français fêtaient le nouvel an le 25 mars, ce qui correspondait peu ou prou au début du printemps. Les festivités, pendant lesquelles on s'échangeaient étrennes et cadeaux, duraient toute une semaine, jusqu'au 1er avril.
Mais en 1564, le roi Charles IX décida d'appliquer le calendrier grégorien, en phase avec le mouvement des planètes, et pour qui l'année commençait le 1er janvier.
Beaucoup se refusèrent de tenir compte de ce nouveau calendrier et continuèrent à s'offrir des présents comme autrefois, entre le 25 mars et le 1er avril. Mais cela générait les moqueris d'une partie de la population, celle qui avait admis le nouveau calendrier. Pour brocarder cet attachement aux vieilles coutumes, ils s'amusaient à envoyer aux nostalgiques des cadeaux fantaisistes ou des invitations fictives à des fêtes qui n'existaient pas.
Comme à cette période de l'année, le soleil quittait le signe astrologique du poisson, celui qui servait de cible à ce genre de plaisanteries subissait malgré lui le quolibet de "poisson d'avril". La bonne blague !

jeudi 4 avril 2013

Le Sidaction 2013

Voici une opération qui dure plusieurs jours pour sensibiliser sur le thème du sida et obtenir des dons pour la recherche.
Pour la nouvelle édition du Sidaction, organisée du 5 au 7 avril prochains, une vingtaine de chaînes de télévision et de radios appelleront les Français à faire un don en faveur de la lutte contre le sida. Cette année, la campagne de sensibilisation et d'appels aux dons portera la signature "Contre le sida, ne crions pas victoire trop vite", rappelant que 34 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde.

"Ces trois jours seront l'occasion de rappeler que certes les avancées sont bien réelles et concrètes pour les malades, mais que rien ne nous autorise à prédire la fin du sida dans un avenir proche", précisent Pierre Bergé et Line Renaud, présidents de Sidaction.

Des animations seront également organisées en régions pour permettre au public de soutenir la lutte contre le sida. Les fonds collectés seront partagés à parts égales : 50% pour le financement de programmes de prévention et d'aide aux malades, et 50% pour soutenir la recherche et les soins.


Retrouvez le site officiel pour l'opération 2013: c'est ici.

Le site officiel du sidaction: on y va,

SIDACTION 2013 : DONNÉES ÉPIDÉMIOLOGIQUES
Dans le monde :
- 34 millions de personnes vivent avec le VIH, dont 17 millions ignorent leur statut sérologique.
-1,7 million de morts par an.
-2,5 millions de nouvelles infections
-330 000 enfant sont nés séropositifs au VIH.
-14 millions de personnes nécessitent un traitement, 8 millions en bénéficient.

En France :
-150 000 personnes sont porteuses du VIH en France.
-6100 découvertes de séropositivité.
-50 000 personnes seraient porteuses du virus sans le savoir ou sans suivi médical.
-800 nouveaux cas de sida.
-12% de nouvelles découvertes concernent les moins de 25 ans.
-4 régions sont les plus touchées : Guyane, Guadeloupe, Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d'Azur. -30% des personnes touchées par le VIH sont également atteintes par une ou plusieurs hépatites ( le plus souvent l'hépatite C, parfois l'hépatite B ).
-5 à 6% des séropositifs sont en situation d'échec thérapeutique (plus aucune combinaison de médicaments ne fonctionne). -
-60% des personnes ayant découvert leur séropositivité ont été contaminées par rapports hétérosexuels. -18% des nouvelles découvertes concernent des hommes et des femmes de plus de 50 ans.

Voici la vidéo de promotion:



Faites un don:



Voici quelques témoignages:



Fred, le dessinateur de Philémon

Mort de Fred, dessinateur de BD, papa de Philémon: le co-fondateur du journal satirique Hara Kiri, est décédé mardi soir à l'âge de 82 ans.


Primé à de nombreuses reprises, il a ajouté plusieurs casquettes à sa carrière, tour à tour parolier ou cinéaste. Il s'est fait connaître par le dessin de presse, puis grâce à son personnage de Philémon, à qui il a consacré quinze albums.
Fred est l'un des rares dessinateurs de BD a avoir obtenu à la fois le Grand prix d'Angoulême (en 1980) et le prix Alph'art du meilleur album (au festival d'Angoulême en 1994).
Sa carrière débute par le dessin de presse, dans France Dimanche ou Paris Match, mais aussi un petit journal intitulé Quartier Latin, vendu par Georges Bernier, alias le Professeur Choron.
Avec Bernier et Cavanna, Fred crée le journal satirique Hara-Kiri en 1960, dont il devient directeur artistique. A la fin de Hara-Kiri, en 1965, Fred se rapproche de Goscinny au journal Pilote.
C'est dans les colonnes de ce magazine dédié à la BD que paraissent les premières planches de son personnage le plus connu, Philémon. Jusqu'en 1987, quinze albums de la série Philémon paraissent. Il publie également plusieurs albums hors-série, et participe à l'édition d'un album souvenir consacré à Jacques Brel en 1988.

Revenons sur son oeuvre:




Voici quelques articles qui reprennent cet hommage.

Le Parisien

Le Fiagro

mardi 2 avril 2013

Le premier avril!

Voici le poisson d'avril expliqué avec l'accent du Québec. C'est rigolo.

lundi 1 avril 2013

Poisson d'avril


Tout d'abord voici un petit site dans lequel vous apprendrez l'origine de la fête.

Jusqu’en 1564, l’année civile française commençait le premier jour d’Avril, fin Mars ou début janvier en fonction de la région dans laquelle on habitait. Suite à plusieurs voyages dans différentes régions de France, notre bon roi Charles IX (de quelle dynastie était-il ?) décida en cet an de grâce 1564 de fixer officiellement le début de l’année civile à la date que nous connaissons aujourd’hui: le 1er Janvier. Il rédigea un acte nommé Edit de Roussillon pour officialiser cette modification, le 9 août 1564.

Malheureusement, les français étaient déjà réfractaires au changement à l’époque et dans beaucoup de régions les habitants continuèrent à s’offrir ce que l’on appellerait aujourd’hui des étrennes. Le 1er Avril étant proche de la fin du carême, le poisson était le cadeau offert le plus souvent. Les autres habitants de la région, moins réfractaires, se moquaient ouvertement des gens qui fêtaient toujours le début de l’année au mois d’Avril, leur offraient de faux cadeaux et faisaient des farces.

Cette tradition d’origine française a été reprise par plusieurs pays d’Europe occidentale mais aussi en Asie et en Amérique du Nord.

Faites un petit quizz sur la fête. À vous.

Exil fiscal de Nicolas Sarkozy en Belgique, chronique coquine de Valérie Trierweiler censurée par l'Elysée, invention du moteur de recherche d'odeurs par Google ou livraison de journaux par drones : retrouvez ici notre sélection de "poissons" tout frais pêchés ce 1er avril dans la presse ou sur le web.

On ne sait toujours pas d'où il vient, on ne sait toujours pas ce qu'il signifie, mais comme chaque année, en ce 1er avril, voici donc revenu le grand jour du poisson. La légende veut que ce crâniate non tétrapode ait commencé à être utilisé pour faire des blagues à partir de... 1564, lorsque ce plaisantin de Charles IX décida, par l'Edit de Roussillon, que l'année débuterait désormais le 1er janvier.

Alors que la nouvelle année commençait jusqu'alors au printemps... une décision qui eut, paraît-il, le don de perturber ses contemporains. Et comme c'était alors Carême, et qu'en prime, la pêche était interdite le 1er avril, les blagues de mauvais goût eurent dès lors de plus en plus des relents de poisson. La légende dit-elle vrai ou n'était-elle qu'un poisson avant l'heure ?
Quoi qu'il en soit, en ce 1er avril, les blagues s'épanouissent... notamment dans les médias, jamais en manque d'imagination. Hommes et femmes politiques, entreprises : personne n'est épargné. Florilège.