Maison Celte

Maison Celte
Kérhinet

BIENVENUE

L'objectif de ce blog est de vous donner un support supplémentaire aux cours et de vous permettre depuis chez vous de travailler, de consulter des pages et des vidéos utilisées en classe.



Bonne navigation!































mardi 25 mars 2014

Les élections municipales

Voici une explication sur les élections, en images, c'est ici.

L'origine et le fonctionnement, c'est encore ici.


Municipales 2014- ce que fait votre mairie from Agence de Presse IDE on Vimeo.

Le vote des jeunes:


Le Décodeur Politique : le vote des jeunes va-t... por rtl-fr Le vocabulaire des élections, c'est là.

L'élection expliquée:


L'élection d'un maire dans une ville de moins... por lemondefr

Les réseaux sociaux

Facebook, Twitter et Google + sont assignés mardi devant le tribunal de grande instance de Paris par l'UFC-Que Choisir. L'association de consommateurs leur demande de rester dans les clous de la loi française pour les contrats et le respect des données personnelles. L'étape judiciaire va être franchie après dix mois de discussions.
Les arguments de l'UFC Que Choisir pour clarifier les contrats des trois grands réseaux sociaux n'auront pas pesé. L'association leur reproche de s'affranchir du code de la consommation et de la loi Informatique et libertés. Faute de terrain d'entente et de solution à l'amiable, la difficile partie va se jouer devant la justice à Paris.

Des habitudes sous surveillance Selon l'association de consommateurs, la surveillance de l'utilisateur est organisée à son insu. Camille Gruhier prend l'exemple de l'icône servant à partager un message ou un article via Twitter, Facebook ou Google+. Et l'UFC Que-Choisir a tourné des vidéos-démonstration, plutôt amusantes.



Les réseaux sociaux en chiffres:



"Ma vie à poil sur le net" est un documentaire diffusé sur Canal Plus qui explique comment les réseaux sociaux comme Facebook peuvent représenter un danger pour notre vie privée. Réalisé par Yves Eudes (journaliste au quotidien Le Monde).

lundi 17 mars 2014

Projection de La pirogue le 19 mars



L'histoire:

Un village de pêcheurs dans la grande banlieu de Dakar, d’où partent de nombreuses pirogues. Au terme d’una traversée souvent meurtrière, elles vont rejoindre les îles Canaries en territoire espagnol. Baye Laye est capitaine d’une pirogue de pêche, il connaît la mer.
Il ne veut pas partir, mais il n´a pas le choix. Il devra conduire 30 hommes en Espagne. Ils ne se comprennent pas tous, certains n´ont jamais vu la mer et personne ne sait ce qui l’attend.

Originaire du Sénégal, Moussa Touré commence très jeune sa carrier dans le cinema pour réaliser son premier court-métrage en 1987, puis son premier long-métrage en 1991, TOUBAB ABI, prime de nombreuses fois.
En 1987, il réalise TGV, avec Makéna Diop, Bernard Giraudeau et Philippine Leroy-Beaulieu, veritable success populaire en Afrique. À ce jour, Moussa Touré a realize une dizaine de films, tous genres confondus.
En 2002, il initie le Festival « Moussa invite » à Rufisque au Sénégal. Ce festival fait la promotion de documentaires africaines réalisés par des Africains. En 2011, le FESPACO (Festival panafricain du Cinéma de Ouagadougou) lui confie la présidence du jury des films documentaires.


samedi 15 mars 2014

Ernest et Célestine: le 18 mars

Voici le site officiel du film.



L'histoire:

Dans le monde conventionnel des ours, il est mal vu de se lier d'amitié avec une souris. Et pourtant, Ernest, gros ours marginal, clown et musicien, va accueillir chez lui la petite Célestine, une orpheline qui a fui le monde souterrain des rongeurs. Ces deux solitaires vont se soutenir et se réconforter, et bousculer ainsi l'ordre établi.


Nantes

Une petite visite du carroussel des mondes marins


Visite virtuelle : le carrousel des mondes... por FranceInfo

samedi 8 mars 2014

Journée de la femme


Aujourd'hui c'est la journée de la femme, alors regardons ce reportage sur cette journée.

Comme tous les 8 mars, de nombreuses manifestations et événements étaient organisés un peu partout dans le monde, et notamment à Paris, en faveur de l'égalité. François Hollande a déclaré que dans ce domaine, des progrès avaient été faits même si "des lignes restent à franchir" dans ce "combat permanent". Les inégalités entre hommes et femmes restent en effet nombreuses.


En voici les origines:

C’est au cours de la Journée internationale de la femme de 1975 que les Nations Unies ont commencé à commémorer la Journée internationale de la femme tous les 8 mars. Deux ans plus tard, en décembre 1977, l’Assemblée générale adoptait une résolution proclamant qu’une Journée des Nations Unies pour les droits de la femme et la paix internationale devait être célébrée par les États membres un jour quelconque de l’année, selon leurs traditions historiques et nationales.

La Journée internationale de la femme trouve son origine dans les mouvements ouvriers du tournant du XXème siècle en Amérique du Nord et dans toute l’Europe. Depuis lors, cette Journée a pris une nouvelle dimension mondiale pour les femmes des pays développés comme pour celles des pays en développement.
Le mouvement international croissant en faveur des femmes, qui a été renforcé par les quatre conférences mondiales des Nations Unies sur les femmes, a contribué à faire de cette commémoration un point de ralliement pour mobiliser le soutien en faveur des droits des femmes et de la participation de ces dernières à la vie politique et économique.
La Journée internationale de la femme fournit de plus en plus l’occasion de dresser un bilan des progrès réalisés, d’appeler à des changements et de célébrer les actes de courage et de détermination accomplis par les femmes ordinaires qui ont joué un rôle extraordinaire dans l’histoire de leurs pays et de leurs communautés.

Bande annonce de film:
La réalisatrice française Lisa Azuelos signe "14 millions de cris", un court métrage poignant pour dénoncer le fléau du mariage forcé qui touche 14 millions de femmes dans le monde.





Voici un site intéressant à lire, on y va.

mardi 4 mars 2014

Le carnaval et mardi gras

Cette année, c’est le 4 mars que nous fêterons Mardi Gras. Une date qui change chaque année en fonction de celle de Pâques, mais surtout l’occasion rêvée pour se régaler et faire la fête !

Associée à la date de Pâques, la date de Mardi Gras change tous les ans. En 2014, c’est le 4 mars que nous célébrerons cette fête qui précède le Carême. Traditionnellement, Mardi Gras est l’occasion de déguster des beignets de carnaval et de se déguiser pour ensuite aller défiler dans les rues. Il s’agit donc d’un moment particulièrement festif, à célébrer en famille ou entre amis. L’occasion parfaite pour décompresser.

Traditionnellement, Mardi Gras précède le carême et est donc l’occasion de profiter avant d’entrer dans une période de jeûne de quarante jours. La France n’est évidemment pas le seul pays à célébrer Mari Gras puisqu’on le célèbre aussi au Brésil, en Allemagne, en Espagne, en Suisse ou encore en Belgique et dans d’autres pays.

Mardi gras est aussi fêté à la Nouvelle Orléans:
C'est ici. Et en Louisiane.

C'est en anglais mais très intéressant:



Les origines de Mardi Gras:



À mardi gras, on mange des beignets:



Un exemple de carnaval en France:


lundi 3 mars 2014

Carnaval de Dunkerque

Tous en Campagne est à Dunkerque ce lundi matin, dans le Nord, en plein carnaval : pendant trois jours des dizaines de milliers de personnes défilent et dansent en buvant. Festivités auxquelles, à trois semaines du premier tour, les candidats au poste de maire participent activement. Michel Delebarre, maire de la ville depuis 25 ans, n'a notamment pas manqué de lancer ses harengs et des homards.


Tous en campagne à Dunkerque en plein carnaval por FranceInfo

Près de 500 kilos de harengs salés et séchés, sous vide, et six homards en plastique: voilà ce que Michel Delebarre a lancé dimanche après-midi depuis le balcon de sa mairie de Dunkerque sur la foule du carnaval, déguisée et en délire.



dimanche 2 mars 2014

La salon de l'agriculture

Le site officiel.


La plus grande ferme de France a fermé ses portes ce dimanche soir sur un bilan positif. Il aura attiré plus de 700.000 visiteurs, une fréquentation en hausse par rapport à l'an dernier. C'est même un record depuis 20 ans. C'est une manifestation très populaire qui permet au secteur de sensibiliser l'opinion et de parler de ses difficultés.


Le salon de nuit:


Les changements dans l'agriculture: Le Salon International de l'Agriculture ferme ses portes dimanche, le temps de s'intéresser à une autre agriculture, celle pratiquée par Les Jardins de cocagne, fondés par Jean-Guy Henckel, vice-président du Mouvement des entrepreneurs sociaux, ou comment marier le social, l'économique et le biologique.

Décès du cinéaste Alain Resnais

Le cinéaste français est mort à Paris à l'âge de 91 ans.


"On connaît la chanson", "Smoking, no smoking", "Coeurs"... On a tous en tête la singularité, la poésie et l'humour des films du célèbre cinéaste français Alain Resnais.
Auteur de très nombreux succès populaires, il est mort samedi soir à Paris "entouré de sa famille", à l'âge de 91 ans, a annoncé à l'AFP le producteur de ses derniers films, Jean-Louis Livi.
Le réalisateur avait dernièrement été mis à l'honneur lors de la 64e édition du Festival du film de Berlin pour son dernier long métrage, "Aimer, boire et chanter" qui sortira sur les écrans le 26 mars (découvrez ci-dessous la bande-annonce). Un film avec Sabine Azéma et André Dussolier, deux de ses acteurs fétiches qui ont tourné pour lui dans nombre de ses succès.
On se souvient notamment du succès de "On connaît la chanson" en 1997 avec Sabine Azéma, André Dussolier, Lambert Wilson et Pierre Arditi, César du meilleur film en 1998.

Cinéaste de la mémoire et de l'imaginaire, Alain Resnais, né le 3 juin 1922 à Vannes (Morbihan), s'était passionné très tôt pour la littérature et le cinéma, tournant son premier court métrage à 13 ans avant de s'inscrire à l'Idhec en 1943. Sa filmographie compte de nombreux courts métrages et documentaires, ainsi qu'une vingtaine de longs métrages parmi lesquels "Hiroshima mon amour" (1958), "Providence" (1976), "Mon oncle d'Amérique" (1980), "Smoking"/"No smoking" (1993) ou encore "On connaît la chanson" (1997). Resnais s'est affirmé au long de sa filmographie comme un virtuose des rapports entre l'écrit et l'image et un inventeur de formes, s'inspirant de la bande dessinée, dont il était fan, ou intégrant dans ses fictions des chansons célèbres ("On connaît la chanson").

Il fut littéralement projeté sur le devant de la scène par Hiroshima, mon amour, un film mêlant amour, bombe atomique et épuration des maîtresses de soldats allemands (thématique chère à Marguerite Duras, auteur du scénario). Cet ovni fut le premier film à ne pas respecter la narration linéaire, ce qui fit même dire à Godard, dans les Cahiers du Cinéma, qu'il était "jaloux" que le film lui ait "échappé". Pour Steven Soderbergh, le film était toujours, en 2013, "la dernière révolution du langage cinématographique".



Un autre film célèbre: Vous n'avez encore rien vu




En 1980, coup de foudre : Resnais rencontre Sabine Azéma, Pierre Arditi et André Dussolier, qui vont constituer le noyau dur de ses expérimentations. Ils se sont trouvés, ils ne se lâchent plus : jusqu'à son dernier film, Aimer, boire et chanter, pas encore sorti et déjà primé à Berlin, ils feront partie du casting. Sabine Azéma devient sa muse et sa compagne.




Voici quelques hommages:

Bruno Podalydès, le scénariste, réalisateur et acteur, rend hommage à Alain Resnais avec qui il a travaillé. Il note une trajectoire intéressante entre le titre de son premier film "Nuit et brouillard" et le dernier "Aimer, boire et chanter".

Le film: Ceux qui m'aiment prendront le train à Madrid

Projection le mercredi 5 mars:



L'histoire:

Un peintre décédé a choisi de se faire enterrer à Limoges. Ses amis, les faux-jetons, ses amants, sa famille naturelle ou non, ses héritiers légitimes ou non, tous prennent le train pour assister à la cérémonie. Durant ce moment douloureux, qui est aussi parfois l'unique moyen de réunir un clan, chacun fait le point sur sa vie.


La Reine Margot à l'Institut français

Lundi 3 mars venez nombreux à la projection du film, à l'Institut français de Madrid.


Synopsis:
Elle est belle, elle est catholique, elle est la soeur du roi, elle s'appelle Marguerite de Valois. Son frère l'a surnommée Margot. Henri de Navarre est protestant, on dit qu'il est mal élevé, mal rasé, qu'il sent l'ail et la sueur. On les marie de force. C'est une manoeuvre politique : il faut réconcilier les Français déchirés par les guerres de religion. Six jours après le mariage célébré à Notre-Dame, ce sera la nuit de la Saint-Barthélemy. Au milieu de cette nuit d'horreur un jeune homme percé de coups d'épée frappe désespérément à la porte de Margot. La Môle est protestant, il doit mourir comme les autres. Mais Margot le cache, le soigne et se met à l'aimer. Cette nuit-là tout bascule.