Maison Celte

Maison Celte
Kérhinet

BIENVENUE

L'objectif de ce blog est de vous donner un support supplémentaire aux cours et de vous permettre depuis chez vous de travailler, de consulter des pages et des vidéos utilisées en classe.



Bonne navigation!































jeudi 25 septembre 2014

Les recettes du bonheur au cinéma en Espagne

Ça y est le film arrive sur les grands écrans en Espagne... sous le titre "Un viaje de diez metros".




Hassan Kadam a un don inné pour la cuisine : il possède ce que l’on pourrait appeler « le goût absolu »… Après avoir quitté leur Inde natale, Hassan et sa famille, sous la conduite du père, s’installent dans le sud de la France, dans le paisible petit village de Saint-Antonin-Noble-Val. C’est l’endroit idéal pour vivre, et ils projettent bientôt d’y ouvrir un restaurant indien, la Maison Mumbai. Mais lorsque Madame Mallory, propriétaire hautaine et chef du célèbre restaurant étoilé au Michelin Le Saule Pleureur, entend parler du projet de la famille Kadam, c’est le début d’une guerre sans pitié. La cuisine indienne affronte la haute gastronomie française. Jusqu’à ce que la passion d’Hassan pour la grande cuisine française – et pour la charmante sous-chef Marguerite – se combine à son don pour orchestrer un festival de saveurs associant magnifiquement les deux cultures culinaires. Le charmant village baigne désormais dans des parfums débordants de vie que même l’inflexible Madame Mallory ne peut ignorer. Cette femme qui était autrefois la rivale d’Hassan finira par reconnaître son talent et le prendre sous son aile…



Voici un article de l'AFP sur ce sujet:

Dans "Les recettes du bonheur", la cuisine adoucit les moeurs.

Dans "Les recettes du bonheur", comédie sucrée de Lasse Hallström coproduite par Steven Spielberg et Oprah Winfrey qui sort mercredi sur les écrans français, la cuisine incarne à la fois le choc des cultures et un pont entre les peuples. Le film, tiré du roman de Richard Morais "The Hundred-foot Journey", raconte l'épopée d'une famille de cuisiniers indiens dont le restaurant est incendié lors d'un acte islamophobe et qui prend la route de l'immigration.
Après un détour par Londres, où le personnage principal, le jeune chef Hassan (Manish Dayan), trouve que "les légumes n'ont pas d'âme", ils posent leur valises dans un village de carte postale du sud-ouest de la France, Saint-Antonin. Ils y ouvrent de nouveau un restaurant, "Maison Mumbai", juste en face du "Saule Pleureur", un étoilé Michelin dirigé par la très guindée Madame Mallory (Helen Mirren). De là, naît un duel de civilisations à coup de pigeon rôti et poulet tandoori, sur fonds de tensions raciales en France, où le restaurant sera incendié par de jeunes xénophobes, faisant écho au drame initial.

Le film suit la même recette que "Chocolat" (2000), le plus grand succès de Lasse Hallström, également auteur de "Gilbert Grape" (1993) et "L'oeuvre de Dieu, la part du Diable" (1999). Dans ce conte de fées pour adultes distribué par Disney aux Etats-Unis, tout se termine évidemment bien: le talentueux jeune chef va briller à Paris dans un établissement de cuisine moléculaire ("George", du centre Pompidou, rebaptisé en "Baleine grise" pour l'occasion), conquérir la jolie cuisinière du "Saule Pleureur" (la pétillante Charlotte Le Bon) et la chef étoilée revêche (Helen Mirren) succombera aux charmes du patriarche indien (le truculent Om Puri). - Marseillaise et Bhangra - Entre temps, les spectateurs auront eu le temps d'avoir envie de partir en vacances en Midi-Pyrénées et de saliver devant un défilé de massala, de tartelettes et boeuf bourguignon saupoudré de cardamome, sur fonds de Marseillaise et de musique bhangra.

Le film tomberait dans le doucereux, entre traveling au ralenti sur un plateau d'apéritif et pique-niques bucoliques, sans le charisme de ses interprètes et de dialogues souvent très drôles, bien que parfois convenus. Helen Mirren parodie à merveille la vieille France imbue de ses traditions ("Ici la cuisine n'est pas un vieux mariage fatigué, c'est une liaison passionnée") et volontiers arrogante ("Si votre cuisine ressemble à votre musique, je vous suggère de la faire un peu moins forte").
Om Puri excelle en homme d'affaires qui ne s'en laisse pas compter et en fier père de famille. Alors que ses enfants ont un peu honte de leur restaurant modeste en face du chic "Saule Pleureur", il rétorque: "L'Inde n'est pas assez classique pour toi? Nous sommes la plus vieille civilisation du monde!" Hassan, lui, tient tête aux douaniers ("Vous avez des qualifications de cuisinier?" "Oh oui, ma mère m'a appris") puis à la snob Mme Mallory qui lui demande "pourquoi changer une recette de 200 ans". "Parce que 200 ans, ça suffit peut-être." "Le film est largement une déclaration d'amour à la France", a expliqué à l'AFP la coproductrice Juliet Blake, à l'origine du projet.
"Ce n'est pas juste une histoire sur la nourriture mais sur les gens autour de la table. La cuisine est un grand égalisateur, elle peut traverser les frontières et les cultures". "Nous sommes tous des immigrants, si ce n'est cette génération, quelques-unes avant nous", a-t-elle ajouté. Après avoir découvert et adoré le livre, elle en a acheté les droits, puis a soumis son projet à Oprah Winfrey qui a été conquise, et enfin à Dreamworks, la société de Steven Spielberg. "Stephen s'est incroyablement impliqué dans le film et notamment dans le casting", a-t-elle souligné.
C'est lui qui a suggéré Manish Dayal pour jouer Hassan, et qui a aussi choisi Charlotte Le Bon. "Il a insisté, pour lui, c'était elle la bonne personne, elle avait quelque chose de spécial", expliquait récemment à la presse Lasse Hallström.

lundi 22 septembre 2014

Virus Ebola première malade française


Depuis le début de l'année le virus a fait 2.600 morts, essentiellement en Sierra Leone, en Guinée et au Liberia, dernier pays qui reste de loin le plus touché avec plus de 1.450 décès. Vendredi, l'Allemagne et la France ont décidé vendredi d'établir un pont aérien pour fournir de l'aide aux pays d'Afrique de l'Ouest confrontés à l'épidémie.

Mais c'est quoi l'Ebola? On écoute:

http://www.franceinfo.fr/player/resource/570123-1159363

Après trois jours de confinement destinés à lutter contre l'épidémie de fièvre Ebola, les habitants de Sierra Leone peuvent ressortir de chez eux. Lors de ces 72 dernières heures, les autorités ont découvert au moins 150 nouveaux cas, ainsi que 70 cadavres, dans et aux alentours de Freetown, la capitale.


La jeune infirmière française de Médecins sans frontières, qui a contracté le virus Ebola au Liberia, a commencé à recevoir ce vendredi des traitements expérimentaux dans l’hôpital militaire Bégin dans la région parisienne.


Interrogé sur RTL, la ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé que l'humanitaire de Médecins sans frontière touchée par le virus Ebola et rapatriée en France allait subir un traitement expérimental.

La colère des légumiers



Vendredi soir, une bonne centaine de producteurs de légumes du Finistère Nord ont fait de gros dégâts. Ils ont déversé des tonnes d'artichauts sur les routes, incendié la Mutualité Sociale Agricole et le centre des impôts de Morlaix. Des légumiers qui se disent à bout. Anne-Lamote les a rencontrés.
La paperasse, les contrôles, les charges sociales mais aussi la surproduction, la baisse des cours, la météo, l'embargo russe... Les raisons de la colère des producteurs de légumes en France sont multiples:



Voici un reportaje de tf1: Des agriculteurs ne parviennent plus à vivre de leur métier. En cause, la météo, la concurrence étrangère, l'embargo russe ou encore la baisse du pouvoir d'achat. Et certains travaillent même à perte. C'est le cas notamment d’un producteur d'artichauts et de choux de Taulé, dans le Finistère.

dimanche 21 septembre 2014

La fête de la gastronomie française

Le 26, 27 et 28 septiembre c'est la fête de la gastronomie, on regarde ici.



A Madrid c'est jusqu'au mois d'octobre...

Voici le programme. Un entretien avec Guy Savoy:

Les journées du patrimoine 2014

C'était ce week-end, alors c'est quoi?
Voici le site officiel, on y va.

 
Ainsi la 31e édition des Journées européennes du patrimoine sera l’occasion de placer le patrimoine au cœur d’un spectre allant du monument historique aux espaces protégés, en prenant en compte les vastes domaines et espaces naturels abritant du patrimoine, ou encore les éléments naturels eux-mêmes faisant véritablement patrimoine.
Ce thème est une invitation à l'échange d'idées, au jeu et au croisement des regards et des métiers. Il permet de mettre en lumière certains enjeux cruciaux pour l’avenir en matière culturelle, sociale et environnementale.
Au cours de ces deux journées, seront exceptionnellement ouverts :
- certains monuments naturels ayant une valeur patrimoniale, à l’instar des abris sculptés et grottes ornées, des mégalithes, des gravures rupestres, pétroglyphes et roches gravées,
- les « Grands Sites », tels les falaises d’Étretat, la montagne Sainte-Victoire, le Pont du Gard, le canal du Midi ou encore la cité de Carcassonne,
- les sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco tant pour leur valeur culturelle qu’environnementale, tels les rives de la Seine à Paris, les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle ou encore le Mont-Saint-Michel et de sa baie,
- les friches industrielles, paysages urbains délaissés, écrins souvent d’un biotope étonnant,
- les ruines végétalisées, notamment présentes en Outre-mer, à travers certaines habitations-sucrerie ou vestiges de bagne,
- le petit patrimoine rural (moulins, lavoirs, fontaines...), notamment dans les Parcs naturels régionaux, de même que les cheminements paysagers.


Voici quelques exemples de monuments à voir...

Il s'agit de l'un des plus beaux hôtels particuliers de Paris. L'hôtel de Beauharnais, où séjournèrent Bismarck et Richard Wagner, n'est autre aujourd'hui que la résidence de l'ambassadeur d'Allemagne.Ce bâtiment magnifique dont le mobilier et la décoration n'ont pas changé depuis deux siècles sera exceptionnellement ouvert au public ce week-end à l'occasion des journées du patrimoine.


D'autres propositions pour ces journées, on lit l'article.


Et pourquoi pas des lieux un peu insolites...


Comme chaque année, le palais présidentiel est l'un des lieux les plus visités lors des Journées du patrimoine, qui ont débuté ce samedi et qui se poursuivront tout le week-end.

jeudi 11 septembre 2014

La cuisine une passion française

C’est une passion française qui séduit et qui étonne les étrangers nous fait passer en moyenne chaque jour trois heures dans la cuisine. Au pays de Bocuse et du guide Michelin, la cuisine est un sport national qu’Internet contribue à démocratiser.


Des programmes culinaires en pagaille, auxquels participent des amateurs plus ou moins éclairés sous l'œil plus ou moins bienveillant de chefs à la mode : la télé met de plus en plus les petits plats dans l’écran. Et, nouveau, commence à décliner sa recette miracle sur le Web.
Retrouvez l'article entier ici.

Le premier est apparu en France en 2003. Il en existe 6 000 aujourd’hui. Les blogs culinaires s’affichent partout sur la toile.
Voici l'article en entier.

Bientôt l'automne dans les jardins

La récolte des figues a commencé dans le Var. A Solliès-Pont, elles sont juteuses et sucrées : "Quand on parle de Solliès on parle de la figue et vice-versa", estime un cultivateur. En cuisine, le fruit vient agrémenter de nombreux plats pour le plaisir des clients.


Jean-Marc le jardinier est un passionné de la terre. Depuis le printemps il cultive son champs en Indre-et-Loire, à la Villes-aux-Dames. Depuis quelques jours il est temps de récolter le fruit de son travail, ses premiers légumes d'automne : "Il est grand temps de récolter les tomates", explique-t-il. "Le printemps on le prépare maintenant".


Une petite recette d'automne:


Et l'automne ce sont aussi les vendanges:


Les vendanges ont commencé dans plusieurs régions. Premiers coups de sécateur lundi en Champagne où les saisonniers sont à pied d'œuvre. La récole y est obligatoirement manuelle pour ne pas abîmer le raisin. L'été a été suffisamment pluvieux pour que l'on trouve énormément de champignons en ce moment sur les étals. De quoi faire de bonnes omelettes et entrer doucement dans l'automne...

mercredi 10 septembre 2014

Implantation d'un deuxième coeur articiel

Un deuxième patient a reçu un cœur artificiel, il y a quelques semaines au CHU de Nantes, révèle France Inter. Le premier patient, Claude Dany, avait vécu 75 jours avec ce cœur bio-prothétique.
   
La première mondiale avait eu lieu le 18 décembre à l’hôpital européen Georges Pompidou à Paris. Le professeur Carpentier et son équipe avait implanté cette prothèse cardiaque révolutionnaire chez un homme de 76 ans, Claude Dany, qui avait vécu 74 jours.

Le coeur artificiel Carmat pèse 900 grammes, soit plus qu'un coeur humain. Cette prothèse est dotée de deux ventricules avec deux valves biologiques, séparées par une membrane flexible, fabriqué d’un coté avec du biomatériau, du péricarde de veau, et du polyuréthane, ce qui crée une parfait biocompatibilité. Comme il ne s’agit pas d’un greffon humain, le patient n’a pas besoin de médicament anti-rejet, juste d’un anticoagulant. Il contient un assemblage électronique, relié à une ceinture abdominale alimentée par une batterie, qui mesure en permanence la pression sanguine. Ces composants électroniques permettent de d’adapter le débit sanguin à l’effort fourni.


La deuxième greffe de cœur artificiel se serait bien passée mais les chirurgiens ne donnent pas plus de détails. Ce type de greffe n'a lieu que sur les patients qui n'ont plus d'autres choix et qui sont assez corpulents pour accueillir le cœur artificiel, trois fois plus volumineux qu'un cœur normal.

La grande braderie de Lille

Plus de 2,5 millions de visiteurs sont attendus à la braderie de Lille jusqu'à dimanche. Cette grande fête accueille des chineurs occasionnels, professionnels, des amateurs de gastronomie ou de nombreux touristes.


La plus grande braderie d'Europe démarre samedi à Lille. 2,5 millions de personnes sont attendues tout le weekend et l'ambiance dans les rues est déjà présente. Les bradeux ont déjà déballé leurs marchandises et les premiers clients sont arrivés : "Nous on est de la Provence, on vient chercher du vintage", explique un couple d'acheteurs.

C'est la rentrée

Le 2 septembre c'est la rentrée des classes.
Plus de 800.000 enseignants vont découvrir leurs emplois du temps et leurs nouveaux collègues. Demain, ce seront plus de 12 millions d'enfants.

Retrouvez des infos sur les rythmes scolaires ici.


Certains professeurs font eux aussi leur première rentrée, comme Héloïse âgée de 23 ans. Elle enseignera à une classe de 25 élèves de CE1. Après des conseils des autres professeurs, le premier contact avec les parents et les enfants est un soulagement.


Les fournitures scolaires ne sont qu'une partie - non négligeable - du budget de la rentrée. S'y ajoutent les dépenses liées aux activités extra-scolaires, les vêtements, les assurances... Suivez nos bons plans pour alléger la facture.
La nouvelle année rime souvent avec la recherche d'une nounou, de gardes d'enfants ou même de cours à domicile. Les Français sont les plus grands consommateurs de cours à domicile en Europe. Avec 40 millions d'heures de cours déclarées chaque année. Les familles françaises y consacrent un budget de 1.500 euros par an.


Pour réduire ce coût, les sites d'annonces entre particulier sont un bon plan. Certaines annonces proposent un service complet : aller chercher les enfants à la sortie de l'école, aider aux devoirs, donner des cours de Français ou d'Anglais pour seulement 12 euros de l'heure, payables en Chèque emploi service. A ce propos, rappelons qu'il est recommandé de déclarer le personnel que vous employez : A la fois pour vous protéger en cas de problème, mais vous bénéficiez aussi d'une réduction d'impôts. Pour les familles modestes, qui n'ont pas de quoi payer des cours sachez que les mairies et associations de quartiers disposent de bénévoles (professeurs à la retraite, étudiants,...) pour le soutien scolaires des enfants.


C'est quoi les changements dans les rythmes scolaires?: Dans beaucoup d'écoles, les activités périscolaires ont été mises en place la semaine dernière comme à Arras et Dainville, dans le Pas-de-Calais. L'occasion pour les enfants de se dépenser et de satisfaire leur soif de découverte.