Maison Celte

Maison Celte
Kérhinet

BIENVENUE

L'objectif de ce blog est de vous donner un support supplémentaire aux cours et de vous permettre depuis chez vous de travailler, de consulter des pages et des vidéos utilisées en classe.



Bonne navigation!































lundi 23 février 2015

Concert à l'Institut Français

JEUDI 5 MARS à 20h

Skip the use” signifie “sors des sentiers battus”… en d’autres termes “fais les choses différemment” ou encore “dépasse tes limites”. Il est clair que SKIP THE USE fait bouger les choses, et enflamme son public coûte que coûte.  Auparavant connu comme le groupe de Punk « Carving », le quintet français a changé de nom pour suivre un nouveau chemin, optant pour un son électro-rock angulaire et introduisant un peu d’air frais au panorama musical actuel.
 
Le groupe, formé en 2008 et avec à sa tête le chanteur charismatique Mat Bastard, a commencé à se faire connaître en 2009 avec l’album Skip the use. Le clip vidéo deGive me your life a été très bien accueilli par le public et accompagné, peu de temps après, par une tournée du groupe en Europe et au Canada. En 2013, Skip the use a reçu le prestigieux Prix du Meilleur album rock aux Victoires de la Musique et en février 2014, un nouvel album Little Armageddon” a vu le jour.
 
 
 


jeudi 19 février 2015

Les tradition du carnaval et de Mardi gras

Parlons des origines du carnaval et de Mardi gras, c'est ici.

Le Carnaval précède le mercredi des cendres et le Carême. Le Carnaval se déroule en hiver (dans l'hémisphère nord) mais sa date est mobile puisqu'elle dépend de la date de Pâques. Le Carnaval commence le jour de l'Epiphanie, jour des Rois, et se termine le jour de mardi-gras veille du mercredi des cendres. Le point culminant est le jour du mardi-gras. Selon les pays ou les régions le Carnaval court durant toute cette période ou il est limité sur une période donnée dans cet intervalle.

Le carnaval de Dunkerque:
Les origines du carnaval dunkerquois remontent au début du XVIIe siècle. Certains affirment que l'histoire du carnaval est liée aux fêtes données par les armateurs lors des départs pour la pêche à la morue en Islande.

Le Carnaval de Dunkerque est aussi le carnaval des géants. Les géants sont pratiquement aussi anciens que la Flandre elle-même. Ils font partie des traditions et du folklore du Nord. Bien que la Flandre soit "peuplée" de nombreux géants, seuls quelques géants participent aux défilés du carnaval du Dunkerque.
Le géant est une sorte de guerrier protecteur de la ville de Dunkerque, il est accompagné de sa femme, ses enfants et ses 7 gardes du corps. Le géant est le Reuze Papa, reuze signifiant géant. Reuze Maman est sa femme, elle s'appelle aussi la Reuzinne.
Le carnaval de Dunkerque est également connu pour ses bals, les carnavaleux se retrouvent la nuit pour faire la fête dans les grandes salles des agglomérations.

De dimanche à mardi, les carnavaleux de Dunkerque vont envahir les rues à l'occasion des "trois joyeuses", les trois jours qui précédent le début du Carême. C'est un temps fort du carnaval qui attire chaque année jusqu'à 50.000 personnes. C'est aussi à cette occasion qu'a lieu le traditionnel jet de harengs.


Carnaval de Nice La tradition du carnaval de Nice nous ramène au Moyen-âge. À cette époque, les Niçois, avant de jeûner pendant 40 jours, selon la tradition catholique du Carême, profitaient d’une cuisine riche et copieuse. Cette période festive était accompagnée d’une série d'animations : bals, danses, farandoles, feux de joie... Il était alors permis de se moquer de tout et de tous, caché derrière des masques et des déguisements et ce, jusqu’au Mardi-Gras. La première mention retrouvée des réjouissances du carnaval de Nice remonte à 1294, lorsque Charles d'Anjou, Comte de Provence, signale qu'il a passé à Nice "les jours joyeux de Carnaval ". Le Carnaval de Nice se déroule chaque hiver au mois de février durant deux semaines. Chaque année un nouveau titre est choisi pour sa Majesté Roi du carnaval qui devient le thème de la manifestation. Les défilés se composent de 20 chars réalisés en carton pâte en fonction de celui-ci..

Le carnaval de Nice débutera le 13 février prochain. Comme chaque année, il y aura des défilés de chars et de personnages hauts en couleurs. Pour leur donner forme, des passionnés sont en plein travail en ce moment dans un immense atelier où sont mis en scène aussi bien des personnalités et des politiques.


Un autre reportage:

Mardi Gras

La préparation de Mardi Gras:

Juste avant les vacances, un grand jour dans les écoles… Mardi gras ! On fabrique des masques et des déguisements qu'on portera jusqu'à l'heure du goûter. Avec évidemment des crêpes au menu de cette école de Terves dans les Deux-Sèvres.


Le Mardi gras c'est aussi le carnaval: Des dizaines de milliers de personnes ont fêté dans les rues de Binche le Mardi Gras, l'apothéose des festivités carnavalesques. Des oranges sont offertes au public, venu en nombre pour assister à cette fête. Ce carnaval, l'un des plus anciens d'Europe, est classé au patrimoine de l'UNESCO.


Qui dit Mardi gras dit crêpes: Le mardi gras est à l’origine une fête païenne qui célébrait le réveil de la nature. Elle est devenue une fête chrétienne un peu plus tard, étant le dernier jour avant l'entrée dans le carême. La coutume veut qu'on vide le frigo des œufs et du beurre pour faire des crêpes. Souvent un bon moyen pour les grands-parents de faire plaisir à leurs petits-enfants.


Dans le sud on mange des Bugnes pour Mardi gras: Appelées "merveilles" dans le Sud-Ouest, les bugnes sont à l'origine d'une spécialité culinaire du duché de Savoie. Celle-ci a fini à s'étendre dans la région de Lyon. La semaine prochaine, pour célébrer Mardi Gras, ces petits beignets devraient être le rois de la fête.


Et à Nantes, ce sont les Bottereaux:
Le bottereau est un beignet qui porte le nom de sa commune d’origine - Le Loroux-Bottereau, située dans le département de la Loire-Atlantique en Bretagne, dans la région du Vignoble nantais. Il est de tradition d'en confectionner pour le mardi gras.



Recette:

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 1 minutes
Ingrédients (pour 60 bottereaux) :
- 1 kg de farine
- 5 oeufs
- 150 g de beurre
- 30 g de levure de boulanger
- 1/2 verre d'eau (environ 7,5 cl)
- 180 g de sucre
- rhum

Préparation de la recette :


Faire la pâte la veille.

Délayer la levure dans un peu d'eau tiède.

Dans un grand plat, mettre la farine et le sucre.

Faire une fontaine et y mettre les oeufs, l'eau, le beurre fondu, la levure et l'alcool.

Pétrir vigoureusement à la main une quinzaine de minutes.

Réserver dans le plat sous un torchon.

Le lendemain, étaler la pâte (entre 5 mm et 1 cm d'épaisseur selon que vous aimez les bottereaux plus ou moins moelleux).

Découper les bottereaux selon la forme qui vous plaît (du classique losange au rond découpé au coquetier). Attention, la pâte peut se rétracter un peu.

Faire cuire à la friteuse, dans une huile bien chaude, 30 secondes de chaque côté.

Les bottereaux doivent être légèrement dorés mais pas bruns.

Servir saupoudré de sucre glace.

Bon appétit !

lundi 2 février 2015

La Chandeleur à l'école

Célébration de la Chandeleur à l'école:
On a comencé par une présentation d'une vraie Bretonne, originaire de Rennes.





Françoise pendant la présentation:



Pendant la dégustation des crêpes et des galettes.

 

Merci à Zeineb, et Juana pour leurs crêpes.



Juana a préparé des crêpes Suzette.



Voici la recette:
Faites les crêpes et ensuite préparez la garniture:
Garniture : 150 g de beurre
150 g de sucre glace
3 cuillères à soupe de liqueur d'orange
1 zeste d'orange (ou mieux de mandarine)
Pour flamber :
1 dl de liqueur d'orange
1 cuillère à soupe de sucre

Préparer la garniture : travailler le beurre, sans le faire fondre de manière à le rendre crémeux. Incorporer le sucre glace, la liqueur d'orange. Bien mélanger. Ajouter le zeste finement râpé.
Garnir chaque crêpe d'une couche de crème à l'orange. Plier chaque crêpe en 4 et les disposer en éventail dans un plat allant au four.
Pour finir:
Dans une petite casserole faire tièdir la liqueur. Retirer le plat du four, saupoudrer d'une cuillère à soupe de sucre. A table, verser la liqueur tiède sur les crêpes ; enflammer et arroser à la cuillère jusqu'à ce que tout l'alcool ait brulé.

Et merci à Salma pour son délicieux thé marocain:

 
Retrouvez des opinions sur le restaurant de Françoise, ici.
Madera, 36 Madrid, 28004
 
 
 

La Chandeleur


Les origines:
La Chandeleur est une fête chrétienne célébrée tous les 2 février, soit 40 jours après Noël. Le terme de Chandeleur vient de « fête des chandelles », lui même traduit du latin festa candelarum. Il s'agit pour les fidèles de célébrer le fait que « Jésus est lumière », ainsi que la pureté de la vierge Marie.

En effet, la Chandeleur commémore la présentation de Jésus au Temple, la tradition juive voulant que chaque premier né mâle de la famille soit amené au Temple 40 jours après sa naissance afin d'être consacré au seigneur. Cette durée de 40 jours correspond à la période durant laquelle les mères étaient considérées comme impures par la loi juive après leur accouchement, interdiction leur était donc faite de se rendre sur un lieu de culte. Une fois ce délai écoulé, les mères pouvaient se rendre au temple afin d'y effectuer un sacrifice animal et recouvrer ainsi leur pureté.

Dans la religion catholique, la Chandeleur donne lieu à une bénédiction des cierges, puis à une procession aux chandelles jusqu'à l'église où a lieu une messe solennelle, cela afin de rappeler aux fidèles la montée de Joseph et Marie, portant Jésus au Temple.

Il fallait ramener le cierge encore allumée à la maison car cela portait bonheur.
 
Aujourd'hui, cette fête est associée aux crêpes que l'on cuisine à cette occasion. Tradition que l'on fait remonté à la coutume de distribuer des galettes aux pèlerins venant à Rome, ou plus simplement, pour se rappeler que la fin de l'hiver approche et que l'on a encore des réserves de nourriture.
Cette pratique associant fête des Lumières à la consommation d'un dessert « gras » se retrouve aussi dans la tradition juive qui consiste à manger des beignets lors de la fête de Hanoucca (fête des Lumières du judaïsme).

De plus, lorsqu'on cuisine la première crêpe, il est courant de la faire sauter plusieurs fois de suite afin de conjurer le mauvais sort pour l'année à venir. Une vieille tradition rapporte que les paysans avaient coutume de le faire en tenant une pièce de monnaie dans la main gauche (un louis d'or pour les plus riches) afin d'attirer sur eux bonheur et prospérité...

 
 
Une recette en famille.