Maison Celte

Maison Celte
Kérhinet

BIENVENUE

L'objectif de ce blog est de vous donner un support supplémentaire aux cours et de vous permettre depuis chez vous de travailler, de consulter des pages et des vidéos utilisées en classe.



Bonne navigation!































mercredi 25 novembre 2015

Vendredi 27 novembre: ciné à l'Institut français



Vendredi 27 novembre à 21h au Cinéma de l'Institut français de Madrid.

L’émulsion d’une douleur qui paraît inévitable. La peur. L’amour. La culpabilité. La destruction. Tous ces éléments concernent l’univers émotionnel qu’Audiard crée dans ses œuvres, un monde dans lequel le pouvoir de la parole et les détails sont aussi importants. Ces symboles sont les ingrédients d’une rhétorique qui repose sur l’intensité : “Audiard dirige son cinéma lunatique vers le sentimentalisme et vers un certain alarmisme” (Manu Yáñez Murillo).
De rouille et d’os n’échappe pas à cette tonalité mélodramatique et profonde. Ce film nous immerge dans la vie d’Ali. Sans travail, sans amis et sans maison, il se voit obligé à prendre soin de son fils Sam. Voyant ses pénuries, sa sœur lui offre un garage pour y vivre à Antibes. Les mauvaises habitudes d’Ali vont lui compliquer cette nouvelle vie. Il tombera sous le charme de Stéphanie, une belle dompteuse d’orques. Tout bascule lorsque Stéphanie perd ses jambes dans un grave accident
Jacques Audiard (Paris, 1952), est le fils du réalisateur et dialoguiste Michel Audiard.  Après des études de Lettres il se lance dans les années 80 avec succès dans l’écriture de scénarios. Considéré aujourd’hui comme l’un des réalisateurs les plus importants de la scène cinématographique, ses travaux ont été récompensés par de nombreux prix : César du meilleur film, BAFTA de la meilleure création non-anglophone, Palme d’Or au Festival de Cannes (avec le film Deephan à la fois polémique, intense et inédit).

Marion Cotillard, Matthias Shoenaerts, Céline Sallette et Bouli Lanners réalisent de brillantes interprétations dans De rouille et d’os.
 
 

Préparation de Noël: le calendrier de l'Avent


Le temps de l'Avent dure environ quatre semaines et commence le quatrième dimanche précédant Noël. Pour les Chrétiens, cette période permet de revivre symboliquement l'attente de la venue de Jésus.

C'est un temps de ferveur particulière, mais c'est aussi le signal de départ des préparatifs de Noël. Le premier dimanche de l'Avent, qui tombe cette année le 30 novembre, est aussi le début de l'année liturgique.

La forme la plus ancienne est celle d'un calendrier réalisé en tissu rouge, dont les petites poches, elles aussi symbolisant chaque jour de l'Avent, cachent des friandises ou des jouets.

En savoir plus sur les préparatifs de Noël, c'est ici.


Dimanche 1er novembre a marqué l'entrée dans la période de l'Avent. Pour les enfants, il faudra patienter en ouvrant tous les jours, une petite fenêtre du "Calendrier de l'Avent". Une tradition née en Allemagne au 19ème siècle.




À l’approche de Noël, les magasins se remplissent de jouets mais aussi des traditionnels calendriers de l'Avent. Aujourd'hui, ils s'adressent au plus petits comme au plus grands. Derrière les petites fenêtres se cachent l’incontournable chocolat mais aussi des produits cosmétiques ou toutes sortes de surprises. De la Reine des Neige à la saga Star Wars, le calendrier de l'Avent offre un peu de bonheur pour patienter jusqu'à Noël.

 

Parmi les traditions qui précèdent Noël, il y a les couronnes de l’Avent. Elles viennent décorer les portes et les tables de fêtes. En Moselle, la coutume est largement suivie et de nombreux Mosellans fabriquent eux-mêmes leur couronne.

 

Noël, c'est avant tout les cadeaux. Mais, pour patienter, les calendriers de l'Avent apparaissent sur les étalages des magasins. Ces calendriers, vendu de 1 à 10 euros en moyenne, cachent des friandises dans leurs petites cases. Et parfois même des jouets. Tous les jours, les enfants en ouvrent une jusqu'au matin de Noël.

La sainte Catherine


A la Sainte Catherine, le 25 novembre, on fête les fillettes mais aussi les Catherinettes, c'est-à-dire les jeunes filles ayant dépassé l'âge de 25 ans sans être mariées.

La tradition veut que l'on confectionne aux Catherinettes des chapeaux extravagants, où le vert et le jaune prédominent et qu'elles porteront tout au long de cette journée festive. La couleur verte symbolise l'espoir (de se marier) tandis que la couleur jaune symbolise la sagesse (acquise avec les années). Cette tradition, autrefois suivie dans tous les milieux, à la ville comme à la campagne, s'est beaucoup perdue, sauf dans les maisons de couture, les magasins de mode et chez les modistes.
Quant aux fillettes, c'est surtout dans le nord de la France que perdure la tradition de leur envoyer une carte pour la Ste Catherine.

A l'origine de toutes ces traditions, il y a la vie légendaire de Sainte Catherine d'Alexandrie. La vie de cette sainte est tout à fait édifiante, puisqu'elle fut à la fois vierge, martyre et savante, ce qui lui vaut d'être représentée avec 3 auréoles : la blanche des vierges, la rouge des martyrs et la verte des savants.
Elle ne se contente pas non plus d'être la sainte patronne des filles à marier, mais aussi celle des prêcheurs et des philosophes. C'est sa vie exemplaire qui lui vaut tous ces honneurs : originaire d'une famille noble d'Alexandrie, Catherine se convertit au christianisme à la suite d'une vision. L'empereur Maxence, qui persécutait les chrétiens, lui proposa de renoncer à sa foi en échange d'un mariage royal. Catherine refusa et allégua qu'elle avait contracté avec le Christ un mariage mystique. On raconte qu'elle tint tête à toute une armée de philosophes qui lui avaient été envoyés pour lui démontrer la fausseté de sa foi et réussit même à les convertir. L'empereur la condamna à mourir du supplice de la roue. La légende dit que la roue se brisa miraculeusement, et qu'elle fut donc finalement décapitée vers l'année 310, un 25 novembre.

En savoir plus sur cette fête, c'est ici. Source: le magfemme.

La tradition en vidéo:


Journée des violences faites aux femmes


Si l'on demandait à un citoyen pris au hasard ce que signifie pour lui le 25 novembre, nul doute que cela ne lui évoquerait pas grande chose sauf peut-être la Sainte Catherine s'il a gardé en mémoire de vieilles traditions...

C'est pourtant la date choisie par les Nations Unies pour célébrer la Journée Internationale pour l'Elimination de la Violence contre les Femmes.

Son origine remonte à 1960, lorsqu'en République Dominicaine les sœurs Mirabal furent assassinées parce qu'elles militaient pour leurs droits. Elles devinrent alors les symboles du combat pour éradiquer ce fléau qu'est la violence à l'égard des femmes.

Quleques décennies plus tard, l'événement ne parvient toujours pas à capter l'attention de la communauté internationale...
Pourtant, les sévices et tortures infligés par des hommes à des millions de femmes, sont bien réels et les colonnes de tous les journaux de la terre ne suffiraient pas si l'on voulait recenser la totalité de ces crimes : aux Etats-Unis, une femme est battue par son partenaire toutes les 15 secondes; en Afrique du Sud, une femme est violée toutes les 23 secondes ; au Bangladesh, près de la moitié des femmes ont subi des abus physiques de la part de leur conjoint, ...


Des chiffres de 2013:


A l'occasion de la journée de la femme, France Info avait fait une enquête sur les violences subies par les femmes dans les transports en commun: Rima ASCHTOUK, leur porte-parole détaille les constats et les actions développées pour sensibiliser les pouvoirs publics, les transporteurs et les usagers face à ce qui est un délit.



D'autres témoignages ici.

Écoutez une émission de radio sur ce thème.

La campagne de cette année:



Une ancienne campagne:



La violence n'est pas forcément physique:


lundi 16 novembre 2015

Attaques à Paris

Nous avons tous été très choqués et attristés par ces évènements. Revenons sur leur déroulements.

Les attaques survenues dans la soirée du 13 novembre ont fait au moins 129 morts. Les différentes équipes de terroristes ont frappé six points distincts à Paris et Saint-Denis. Voici le résumé détaillé de cette soirée macabre.
 
 


Trois équipes de terroristes coordonnées ont mené les attentats de Paris vendredi. Comment étaient-ils organisés ? Quel est le mode opératoire utilisé ?



Trois kamikazes ont propagé la mort pendant trois heures dans la salle de concert du Bataclan à Paris. Les images amateurs filmées à l'intérieur de la salle, les témoignages et les premiers éléments de l'enquête donnent des informations sur le déroulé de l'opération terroriste.



Au moins trois des terroristes qui ont mené les attaques à Paris venaient de Belgique. Quelle est la spécificité belge en matière d'islamisme radical et de terrorisme ? Les réponses du spécialiste Claude Moniquet.



Du One World Trade Center de New York à la porte de Brandebourg, à Berlin, beaucoup de monuments dans le monde se sont illuminés aux couleurs du drapeau français après les attaques qui ont touché Paris vendredi 13 novembre.

jeudi 12 novembre 2015

L'armistice du 11 novembre

Le 11 novembre célèbre chaque année l'anniversaire de l'Armistice 1918.


Le 11 novembre, jour de mémoire, et surtout, jour férié. Armistice de la Première ou Seconde Guerre Mondiale ? Les plus jeunes ont du mal à expliquer à quoi correspond ce moment particulier. La plupart des personnes interrogées n’y attachent aucune importance. Elles préfèrent profiter de ce moment en famille. Seuls les anciens restent attachés à ce devoir de mémoire.




Le 11 novembre est devenu en France une fête nationale et un jour ferié incontournables. Il s'agit de célébrer la signature d'un traité historique, l'Armistice de 1918 entre forces alliées et Allemagne à Rethondes (Oise).

L'"Armistice du 11 novembre 1918" correspond officiellement à la victoire des alliés et la défaite allemande. Le même jour, l'empereur d'Autriche Charles Ier renonce au trône... mettant fin à plus de 600 ans de règne : celui des Habsbourg sur l'Autriche. Mais ce jour symbolise surtout depuis 97 ans le dénouement de la Première guerre mondiale (la Grande Guerre) mais aussi la paix. Par ailleurs, le 11 novembre fait aussi référence à la fête de Martin, saint-patron des Francs depuis 507.

Si le traité de Brest-Litovsk a permis à l’Allemagne, en provoquant la reddition de la Russie, de concentrer son armée sur le front de l’Ouest, les offensives allemandes de juin et juillet 1918 sont un échec… et le renfort des alliés (Américains et Britanniques) lui sera fatal. Le recul des forces allemandes commence en août, avec de lourdes pertes sur tout le front franco-belge. Dès septembre, l’Etat-Major allemand fait savoir à l’empereur Guillaume II qu’il n’y a plus d’espoir de gagner la guerre. Mais ce dernier, ainsi que les chefs militaires, ne sont pas prêts à assumer la défaite : il faudra encore deux mois pour que l’Armistice soit "négociée" et signée. Mais ça sent la fin. En août 1918 débute une offensive franco-britannique qui ne s’arrêtera plus.
Pour lire la suite, c'est ici.

Un autre article sur ce thème mais cette fois en Belgique, on y va. L'image de ce 11 novembre est inédite. Devant la tombe du soldat inconnu, ce mercredi matin, Nicolas Sarkozy a accepté l’invitation de son successeur, François Hollande. Le message est limpide : une République unie pour honorer la France et ceux qui sont tombés pour elle. En 2011, le chef des Républicains avait choisi de mêler l'hommage aux soldats morts pour la France avec la commémoration du 11 novembre 1918. Cette réforme a été respectée. Une parenthèse de concorde nationale dans un climat électoral pré-régional très tendu.

 


Ce mercredi marque le 97e anniversaire de l’Armistice qui a mis fin à la Première Guerre Mondiale. A Montauville comme partout en France, des cérémonies en hommage aux victimes ont eu lieu. Plus de 7 000 soldats sont morts et 22.000 autres ont été blessés dans ce village de Meurthe –et-Moselle. Dépôts de gerbes, minute de silence… les riverains se sont attelés à leur de devoir de mémoire. Les élèves, eux, ont entonné la Marseillaise.


mercredi 11 novembre 2015

la Catalogne

Le Parlement de Catalogne s'est prononcé, lundi, en faveur d'une feuille de route visant à mener cette région espagnole vers l'indépendance au plus tard en 2017.

Le gouvernement de Mariano Rajoy a indiqué qu'il intenterait un recours constitutionnel. Le Parlement de Catalogne a adopté, lundi 9 novembre, une résolution sans précédent déclarant le début de la rupture avec l'Espagne et le lancement d'un processus qui doit aboutir à la création d'une république indépendante au plus tard en 2017. Soixante-douze députés indépendantistes (sur 135) ont adopté le texte qui lance ce processus visant à créer "un État catalan indépendant prenant la forme d'une République".

Peu après cette annonce, le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, a fait savoir que son gouvernement allait intenter un recours constitutionnel contre cette résolution. Mais le Parlement régional, "détenteur de la souveraineté", ne s'estime désormais plus "tributaire des décisions des institutions espagnoles, et en particulier de celles de la Cour constitutionnelle".

Le Parlement régional de la Catalogne, région de l'Europe méditerranéenne de 7,5 millions d'habitants, représentant 20 % du PIB de l'Espagne, est issu d'un scrutin organisé le 27 septembre centré sur la question de la sécession. Ces élections ont été emportées par les indépendantistes, qui ont gagné une majorité des sièges (72 sur 135) sans pour autant obtenir la majorité absolue des voix (47,8 %).

Un autre article à consulter, c'est ici.



Vers une indépendance de la Catalogne ?

Un autre article et vidéo sur ce même thème, le duel de l'éco, c'est ici.